Nationalisme flamand et déni belge francophone

Pascal De Sutter, psychologue politique, donne son opinion dans le Vif/L'Express: "Je suis intimement convaincu que les Flamands ne veulent pas réduire leur territoire à la seule Flandre. Ils souhaitent simplement que les Bruxellois acceptent de vivre « à la flamande » dans la capitale de la Flandre. Et que les Wallons minoritaires acceptent aussi de vivre « à la flamande » dans une Belgique démographiquement, politiquement et économiquement dominée par la Flandre. D'ailleurs, les Flamands ont déjà conquis pratiquement tous les postes clés, prestigieux et rémunérateurs de la Belgique fédérale. Tout serait plus simple et les problèmes communautaires disparaîtraient si les francophones acceptaient une fois pour toutes la réalité d'une Belgique flamande (Vlaams België) où il faut apprendre à vivre « à la flamande »." Pascal de Sutter:"Les Flamands sont-ils d'affreux nationalistes ?"

A la lecture des élections françaises, la très versatile Béatrice Delvaux, éditorialiste du quotidien francophone belgicain Le Soir explique à nos amis flamands, dans une carte blanche publiée dans "De Morgen", ... qu'il n'existe pas d'identité belge. Elle ajoute que l'identité des belges francophones est elle-même très faible. Immergés depuis leur enfance dans la langue, la culture et la politique française, ils sont devenus "accros à ce pays". Le Soir: "Merci la France!"

L’identité flamande s’est construite aussi sur les francophones de Flandre. La politique nationaliste d'homogénéisation linguistique et culturelle menée par la Flandre implique qu'ils disparaissent progressivement. La jeune historienne Céline Préaux se demande si on ne vit pas la fin de la Flandre belge: La Libre: "Le lent déclin des francophones de Flandre";  Lire aussi: La Libre: "Flandre belge, c’est très bientôt fini !"

Le belgicain Armand De Decker (MR) se vante d'avoir poussé le FDF à quitter le MR. Selon lui, il fallait accepter les exigences nationalistes flamandes pour "éviter l'éclatement du pays". Il ajoute: "une fois la (sixième) réforme de l'État adoptée, le FDF est amené à disparaître". Le Soir: "Armand De Decker : « Le FDF est amené à disparaître »". Lire aussi: La Libre:"En 2008, Maingain bloquait déjà les réformes de l'Etat !""La Libre: "Gosuin: "Armand De Decker sera le premier à faire des concessions à la Flandre""

La sixième réforme de l'état n'étant pas encore conclue que le ministre-président de la Région flamande, Kris Peeters (CD&V), déclare que la septième est inéluctable. En réponse, le ministre-président de la Région bruxelloise, Charles Picqué (PS), annonce les prochaines concessions de Bruxelles pour "sauver notre pays": des transferts de compétences bruxelloises vers l'Etat fédéral et la régionalisation de l'enseignement francophone, soit la co-gestion flamande. Le Soir: "Picqué : « La sixième réforme de l’Etat nous a consolés »

Le dernier "baromètre politique" indique qu'une majorité des électeurs flamands voterait pour des partis indépendantistes. Il s'agit de la N-VA (38,6% des intentions de vote) et du Vlaams Belang (12%).  La Libre: "Les nationalistes flamands grimpent encore". Par ailleurs, les indépendantistes flamands sont donnés favoris pour diriger Anvers, la première ville de Flandre. La Libre: "Bart De Wever ferait un score "monstre" aux communales à Anvers". Lire aussi: La Libre: "Maingain: "La montée de la N-VA traduit l'échec des accords institutionnels"


Le gouvernement flamand a présenté sa « Charte pour la Flandre » avec le mot "nation" dans le préambule du texte.  Selon le ministre-président flamand, Kris Peeters (CD&V), il s'agit d'une « étape intermédiaire » avant une véritable constitution flamande. RTL: "La “constitution flamande” avance doucement mais surement"; L'Avenir: "La charte de la nation flamande est née"). Pour Patrick Dupriez (Ecolo), Président du Parlement Wallon, "Ce n’est pas un problème pourvu que l’on s’inscrive dans le cadre d’une Belgique consolidée." (Le Soir: "Charte pour la Flandre : « Il n’y a pas lieu de se sentir agressé tout de suite »").

Le déséquilibre linguistique au sein l'armée "belge" se creuse: la clé de répartition prévoit que chaque grade compte environ 60% de flamands et 40% de francophones. En réalité, les généraux, les hauts gradés et les autres fonctions à responsabilité (attachés de Défense à l'étranger, officiers dans les organismes internationaux, etc.) sont très majoritairement occupés par des Flamands (environ 80%). Denis Ducarme (MR) et Patrick Moriau (PS) veulent "épargner le CD&V et son ministre de la Défense". Quant au Colonnel Gennart, il s'est muré dans le silence depuis qu'il a rejoint le MR (La DH: "Le déséquilibre linguistique s’est creusé en 4 ans").


429 commentaires:

  1. fluffy82 dit

    Je dirai plutôt:
    Ils souhaitent simplement que les Bruxellois acceptent que les néerlandophones vivent « à la flamande » dans la capitale de la Flandre et que les Wallons minoritaires l'acceptent et le respectent.


    Anonyme dit

    Il est temps de dire STOP aux mensonges et aux manipulations flamandes. Peu importe si la flandre est assimilée à un petit facholand... Ce n'est pas de notre faute si leur nationalisme est nauséabond ! Vite le grand Bruxelles soit 35% du PIB belge 40 communes, 1.800.000 de citoyens dont moins de 250.000 souhaitent encore du flamand comme langue administrative... Les faits, toujours les faits ! Et les racistes osent encore demander le respect...Alors que les condamnations de la part de toutes les Instances Internationales continuent à pleuvoir...


    Anonyme dit

    Tout cela est souvent ressassé et s'apparente à de la politique linguistique fiction, il suffit de voir la verfransing en périphérie, au point de vue international, diplomatique et économique le néerlandais ne vaut pas tripette, tout au plus sera-t-on des Flamands parlant français comme les Lillois.


    André dit

    De toute évidence, le vlaams belgoland est devenu une réalité tangible, par la complicité prébendière du parti unique MR-PS-CDH-Ecolo, cette oligarchie de minus qui vient de vendre Bruxelles et sa périphérie aux Flamands, pour un plat de lentilles.

    Il devrait, aujourd'hui, apparaître très clairement aux citoyens quelque peu sensés qu'il n'y a plus aucune alternative à la solution française, pour nous débarrasser définitivement des Serbes du Nord, assoiffés de fric et de territoire (bruxellois et wallon).

    Le 14 octobre, votez FDF aux communales, seul parti d'opposition !


    Vlaamse Rand-Brusselaar dit

    J'ai 24 ans et je vote depuis trois ans NVA. Pourquoi?
    Parce-que je suis Néerlandophone, habitant a Beersel et:
    - j'en ai marre des francophones qui s'installent dans ma commune et se sentent trop bien pour apprendre ma langue
    - j'en ai marre comment les flamands sont traîtez a Bruxelles, qui est une ville Flamand d'origine

    --> morale: La popularité d'NVA et Vlaams belang n'est qu'une consequence. La cause: le francophone qui nous respecte pas


    Anonyme dit

    Vlaamse Rand-Brusselaar un petit être malfaisant de 24 ans déjà bourré de complexe... Avons nous à faire à un flamingant qui pensait pouvoir vivre sa misérable petite vie de boer du village à l'abri du monde??? Une sorte de grand Bokrijk !?
    Le monde évolue, la Capitale de l'Europe s'étend et des petits flamingants seront toujours malheureux avec ce fait ! Franchement avoir 24 ans et être aussi étroit d'esprit, c'est à pleurer et collectivement les flamands devraient se poser la question; comment se débarrasser de ces retardés nationalistes complexés culturels et malade de leur inadaptation au monde moderne !
    Vlaamse Rand-Brusselaar je n'ai rien contre toi, tu n'es juste pas arriver au niveau de préhension du monde qui t'entoure et qui est le nôtre. Tu es juste à plaindre.


    fluffy82 dit

    "des petits flamingants seront toujours malheureux avec ce fait"
    --> Non non non non non.... La Flandre serait TRÈS contente avec l'élargissement de la Capitale d'Europe. Ça emmène du travail, un progrès économique, un meilleur regard vis-à-vis l'Europe etc.
    La seule chose qu'on demande est que cette élargissement se fasse en respectant les habitants de la région vers laquelle la ville s'étend.
    De toute façon: la langue véhiculaire de l'Europe est l'anglais. Ce ne sont pas les anglophones qui font des problèmes, ce sont les belges francophones. Donc les francophones qui refusent de parler le néerlandais en Flandre, n'ont rien à voir avec Bruxelles comme capitale de l'Europe. C'est juste leur propre entêtement...

    "leur inadaptation au monde moderne"
    --> Lol :)) Les flamands sont plus adaptés au monde moderne que les francophones, cher anonyme. On parle plusieurs langues, vous en parlez une, peut-être deux. Nous avons moins que la moitié de chômeurs que vous. Notre technologie, enseignement, recherches scientifiques, etc etc etc sont dans les mieux classés du monde. La Wallonie, elle est où?
    Le monde moderne veut dire que "tout le monde vit ensemble en paix, en gardant sa nature", pas "tout le monde vit comme un francophone et oublie le reste"


    Anonyme dit

    Hahaha Fluffy trop drôle!
    En gros, vous pouvez élargir la capitale et son hinterland économique, mais faites en sorte que ça reste bien la campagne et n'emmerdez pas les boers. C'est pas un peu contradictoire ça?


    Anonyme dit

    * Vlaamse Rand-Brusselaar dit

    j'en ai marre comment les flamands sont traîtez a Bruxelles, qui est une ville Flamand d'origine
    ---

    on ne vous demande pas votre avis... Bruxelles appartient aux Bruxellois et non aux flamands... J'en ai marre aussi des zievereer dans votre genre qui revienne toujours sur une histoire à dormir debout sur Bruxelles et la Flandre...
    Occupez-vous plutôt de choisir une nouvelle capitale à votre future image Bokrijk...


    Anonyme dit

    je suis aussi flamand vivant à Bruxelles, jamais j'ai eu un problèmes avec mes papiers à la commune...
    Je comprends pas le problème qu'à fluffy82....


    Anonyme dit

    Ils sont adorables ces petits flamingants qui sont bourrés de complexes et qui sans arrêt doivent se justifier ! Le flamand à l'unif ? Dans les véritables facultés, il n'en n'est plus question depuis longtemps ... Beaucoup de p'tits flamingants pensent que la Flandre est l'une des régions les plus productives d Europe et la Wallonie, l une des plus «pauvres». Hélas, ce n est pas du tout ça... ;-) Le plus drôle, c est que même par rapport à la Hollande, la Flandre est le parent pauvre des régions néerlandophones ! Autant dire qu il en «coûterait plus cher» aux Pays-Bas de rattacher la Flandre qu il n en coûterait à la France de rattacher la Wallonie ! Sans compter qu Anvers (province) se retrouverait 18e, avec seulement 33.700 euros/hab. Quand on est l un des plus grands ports d Europe, on ne peut pas appeler ça une performance
    En utilisant la rhétorique de la N-VA et du Vlaams Belang, on pourrait même, à partir de les chiffres réels, montrer qu avec les ports de mer et aéroports dont elle dispose, la Flandre fait un chiffre plutôt pas terrible, qui la place 37e, derrière plusieurs régions espagnoles et italiennes, et même, oh horreur ! des régions des "pays de l Est"... On se marre !


    Anonyme dit

    La province de Liège se placerait 67e parmi les régions françaises, et que la Wallonie (y compris le Hainaut) n aurait pas à rougir face à la Picardie, la Basse-Normandie, la Lorraine, la Franche-Comté, le Poitou-Charentes, le Limousin, l Auvergne, le Languedoc-Roussillon ou la Corse. En gros, toute la France est une junkie ou presque. Elle ne ferait pas non plus si mauvaise figure au Royaume-Uni ni en... Allemagne : la formidable capitale de Berlin a un PIB à peine 18 % plus élevé que la Région wallonne, qui ne serait absolument pas dernière dans la liste de Länder !


    Anonyme dit

    Un service public respecte la langue de chaque citoyen. C’est assez élémentaire, car c’est l’administration qui est au service du citoyen et pas l’inverse. Tous les mandataires FDF sont scrupuleusement attachés au respect des droits des habitants des communes qu’ils dirigent. A Woluwe-Saint-Lambert, ça y est scrupuleusement vrai et les néerlandophones sont les premiers à le reconnaître.
    Certes, pour le moment, les Instances Internationales ne peuvent qu’exercer un droit de regard. Mais tôt ou tard, il y aura une évolution du droit international et du droit européen pour permettre un droit de contrôle plus direct. Et là les flandres, les flamands dans leur ensemble payeront le prix de leur démission face à leurs chiens. C’est déjà le cas avec l’image très facholand qui est celle de cette Région.
    Le nationalisme flamand est à l’opposé de cette conception démocratique. La Flandre, qui par son dynamisme culturel mérite mieux que la triste réputation que lui donnent, au plan international, ses dérives nationalistes, s’enorgueillirait d’écouter les milieux intellectuels et culturels flamands qui plaident en faveur d’un changement d’esprit. L’appel de ces milieux mérite tout notre respect.


    Anonyme dit

    Le seul et véritable problème est là : Moins de 5% de flamands sur Bruxelles 19 Communes et pire encore... Moins de 15% de citoyens souhaitant encore le flamand comme langue administrative dans le grand Bruxelles soit près de 40 communes ! 250.000 pour une population globale de plus de 1.800.000 de citoyens ! Dès l'abandon des lois linguistiques et de la chape flamande sur cette grande Région Bruxelloise en devenir, celle ci deviendra le premier pôle économique Européen mais néanmoins ouvert à sa minorité flamande historique via le Droit et les Valeurs Européennes.
    La seule vérité c'est 1.800.000 citoyens qui couvrent 40 communes, qui est la Capitale d'un ensemble multiculturel de 450.000.000 d'habitants et se trouve être le premier pôle économique Européen ... Contre ces vérités les flamingants sont paralysés par la peur et ils ne leurs restent plus la sauvagerie politique qui du reste est déjà condamnée par l'ensemble des Instances Internationales et relevée par une mission officielle de l'assemblée Générale Française Tic Tac Tic Tac...


    fluffy82 dit

    "A Woluwe-Saint-Lambert, ça y est scrupuleusement vrai et les néerlandophones sont les premiers à le reconnaître."
    --> Je vous jure qu'on m'a raccroché au nez quand j'ai appelé la commune. Le seul mot dit: "goeiemiddag".
    La commune refuse d'ouvrir une bibliothèque néerlandophone (ils ne sont - malheureusement - pas obligés), et en même temps refuse à la HOB d'y ouvrir un filiale. Woluwe-St-Lambert est la seule commune à Bruxelles sans bibliothèque néerlandophone.

    "Moins de 15% de citoyens souhaitant encore le flamand comme langue administrative dans le grand Bruxelles soit près de 40 communes"
    --> "bâille"


    Anonyme dit

    Cela devient marrant ici. Voici que fluffy à un cousin habitant Beersel, qui cultive son complexe de persécution, tandis qu'un Flamand de Bruxelles bien plus crédible vient nous dire qu'il n'a pas de problème administratif. Qui croire? (noter que s'il y avait un problème administratif, il est fort probable que l'on entendrait la N-VA et d'autres hurler)


    fluffy82 dit

    "un Flamand de Bruxelles bien plus crédible vient nous dire qu'il n'a pas de problème administratif."

    1) pourquoi il/elle serait plus crédible que moi? parce que son histoire vous arrange et pas le mien?

    2) si il n'y avait pas de problème, je ne perdrais pas mon temps en râlant sur ce site

    3) j'avoue que à 1000 Bruxelles ces problèmes sont réduits à un minimum comparé aux autres communes. Ici on parle néerlandais à la poste (pas à Ixelles) et à la commune (pas à Ixelles, ni à Woluwe). Avec la police il faut avoir de la chance, je sais qu'il y a plus de néerlandophones que de francophones, mais les 2-3 fois que j'ai eu besoin d'eux c'étaient à chaque fois des francophones. Et mon avis sur les hôpitaux vous connaissez déjà...


    Anonyme dit

    FDF LE 14 OCTOBRE POUR LUNION FRANCOPHONE


    Anonyme dit

    Il n'est pas normal qu'à Bruxelles, ville francophone, il y ait plus de policiers flamands que de policiers francophones.

    Bruxelles n'est pas bilingue, Bruxelles est francophone, il faut donc changer la loi comme on l'a fait pour BHV. Bruxelles est maintenant scindée de la Flandre.

    Les lois linguistiques sont une arme économique au profit de la Flandre pour voler les jobs des Bruxellois et imposer le flamand à Bruxelles.

    Il faut que cela change.


    Anonyme dit

    fluffy82 et ses mythes du gentil flamand qui fait un effort et qui travaille dur dans sa capitale qui ne le respecte pas ! Propagande et manipulation.... Dans les hôpitaux Bruxellois il n'y a aucun problème significatif compte tenu du nombre de personnes souhaitant encore pratiquer le flamand.
    La Police, les policiers néerlandophones ne sont pas critiquables ils font comme tous les flics un travaille remarquable. Seules les lois linguistiques qui imposent la connaissance d'une langue inutilisée est à proscrire ! Les effectifs seront alors rapidement bien mieux représentatifs de la population qu'ils sont censés servir.
    Et pour ce qui est plus spécifiquement de la Commune de Wol St Lambert, faut vraiment être flamingant pour nier le fait que sont Bourgmestre a été plébiscité comme le meilleur bourgmestre en matière de respect de sa minorité flamande (- de 5%) dans la commune et ce par les représentants politiques flamands eux-mêmes! Juste à côté, à zaventem, plus de 50% des citoyens ne peuvent parler leur langue maternelle avec leurs enfants sur les plaines de jeux ...
    fluffy82 le lâche n'en dira mot !


    Anonyme dit

    Avec plus de 350.000 flamands travaillant en Région Bruxelloise 19 communes dont plus de 100.000 qui nous sont imposés via les lois linguistiques.... Si fluffy82 ne trouve pas de flamands ici c'est soit qu'il ne le veut pas soit que les autres se cachent ou qu'ils ne foutent rien.... Planqués !


    fluffy82 dit

    "Les lois linguistiques sont une arme économique au profit de la Flandre pour voler les jobs des Bruxellois et imposer le flamand à Bruxelles."
    --> Non, les lois linguistiques sont une protection contre des gens comme vous. Une protection pour arrêter l'extermination des néerlandophones en Belgique et à Bruxelles.
    Vous touchez aux lois linguistiques, alors on reprend les 19 communes et la majorité dans le parlement/gouvernement. Tout ça était dans les mêmes accords.


    Anonyme dit

    "on reprend les 19 communes et la majorité dans le parlement/gouvernement" --> Et vous comptez faire ça comment? en expropriant un million d'habitants avec le voorpost à votre rescousse? Et vous nous dites que vous n'aimez pas qu'on vous compare aux nazis? C'est des gens comme vous qu'i faudrait foutre hors bxl à coup de pieds au Q!


    fluffy82 dit

    "Et vous nous dites que vous n'aimez pas qu'on vous compare aux nazis? C'est des gens comme vous qu'i faudrait foutre hors bxl à coup de pieds au Q!"

    --> C'était une remarque sarcastique, pour montrer comment vos propos sont ridicules. Essayer de chasser les néerlandophones de la capitale est aussi ridicule qu'essayer d'avoir une démocratie en Belgique.


    Lachmoneky dit

    Fluffy: "--> Je vous jure qu'on m'a raccroché au nez quand j'ai appelé la commune. Le seul mot dit: "goeiemiddag".
    La commune refuse d'ouvrir une bibliothèque néerlandophone (ils ne sont - malheureusement - pas obligés), et en même temps refuse à la HOB d'y ouvrir un filiale. Woluwe-St-Lambert est la seule commune à Bruxelles sans bibliothèque néerlandophone."

    Pas de bibliothèque néerlandophone?
    Ce n'est pas beau de mentir, Fluffy!!! Voici son adresse et ses heures d'ouverture
    http://op-weule.vgc.be/owcm_1110.asp
    Locaux mis à disposition par la commune.
    Quant à refuser de répondre parceque vous avez dit "goeiedag".. çà me semble tout simplement ridicule.
    Les néerlandophones ont fait une étude pour savoir dans quelles communes de Bruxelles ils se sentaient le plus à l'aise, le mieux écoutés, mais sans doute cela ne vous plaît pas que ce soit celle de Monsieur Maingain qui été élue première.
    Heureusement, Fluffy, tous les Flamands...et tous les francophones ne vivent pas le coeur rempli de rancoeur, d'amertume ou d'animosité.

    Mais s'il vous plaît, cessez de ne retenir que ce que vous voulez bien retenir.
    Schaerbeek, sous Nols, n'avait AUCUNE école communale néerlandophone: cette situation est totalement dépassée.
    Voyez plutôt ce qui se construit.


    fluffy82 dit

    "Pas de bibliothèque néerlandophone?
    Ce n'est pas beau de mentir, Fluffy!!! Voici son adresse et ses heures d'ouverture
    http://op-weule.vgc.be/owcm_1110.asp
    Locaux mis à disposition par la commune."

    1) elle n'existait pas encore quand j'y habitait
    2) ce n'est pas une bibliothèque communale, c'est le centre culturel qui l'organise sur leur propres frais
    3) la bibliothèque n'est toujours pas reconnue par la commune (--> donc pas de personnel, pas de système informatique, pas de scans, pas de budget etc etc etc; ils travaillent quasi exclusivement avec des volontaires)
    4) en 2008 la BGC a posé la question pourquoi la commune ne veut pas ouvrir une bibliothèque néerlandophone, leur réponse était qu'ils ne voulaient pas libérer le budget nécessaire pour une institution néerlandophone.


    Anonyme dit

    "1) elle n'existait pas encore quand j'y habitait
    2) ce n'est pas une bibliothèque communale, c'est le centre culturel qui l'organise sur leur propres frais
    3) la bibliothèque n'est toujours pas reconnue par la commune (--> donc pas de personnel, pas de système informatique, pas de scans, pas de budget etc etc etc; ils travaillent quasi exclusivement avec des volontaires)
    4) en 2008 la BGC a posé la question pourquoi la commune ne veut pas ouvrir une bibliothèque néerlandophone, leur réponse était qu'ils ne voulaient pas libérer le budget nécessaire pour une institution néerlandophone."

    si je comprends bien, votre but n'est pas de lire des livres à la bibliothèque, ou bien d'aller à l'hopital pour vous faire soigner, ou autre. Rien de tout ça! Vous êtes le Robin de bois des flamands qui court après la moindre irrégularité, passée, présente et future mettant en cause une communauté flamande fictivement unie depuis la nuit des temps.
    Pour faire une métaphore, vous surveillez l'assiette de votre voisin et même s'il est 2 fois plus grand que vous, vous exigez que la part soit partagée en 2 parts égales.
    Pour vous, les lois sont parfaites, bétonnées et doivent être appliquées à la lettre, jamais remises en question (on se demande bien pourquoi faire fonctionner son cerveau vu que d'autres l'ont fait avant nous)...
    Et en plus de ça vous voulez toujours avoir le dernier mot. Je suis triste pour vous, vous ne devez pas avoir beaucoup d'amis (en plus d'être un pauvre flamand isolé à Bruxelles, la terre promise 95% francophone).


    Anonyme dit

    fluffy82
    il se dit bruxellois mais jamais il n'a parlé comme un "echte bruxeleer"... c'est du bon français sans plus....
    Il pense être le roi sur ce forum mais en fait il ferait plus fonction du fou... amusant la galerie...avec ces délires du flamands persécutés....
    Il dit habiter Bruxelles une ville qui a longtemps cesser d'être une ville avec une âme flamande.... j'en doute....


    Anonyme dit

    Bah, nous avons tous compris fluffy, sont but n'est que de pourrir la vie des autre Bruxellois. Si les droits des NL-phones étaient si méprisés, il y a bien longtemps que le N-VA, au Parlement Bruxellois, s'en servirait pour hurler. En l'absence de hurlements de la N-VA, on ne peut que conclure que fluffy ment.

    Fluffy ment , fluffy est allemand....


    fluffy82 dit

    "Vous êtes le Robin de bois des flamands qui court après la moindre irrégularité, passée, présente et future"
    --> J'essaie juste de vous prouver que ce sont les francophones qui sont la cause des ennuies, que c'est eux qui ont tort. Vous continuez de nous insulter et culpabiliser, je veux simplement vous montrer que vous n'êtes pas les Saints pour qui vous vous prenez.

    "il se dit bruxellois mais jamais il n'a parlé comme un "echte bruxeleer"."
    --> Un vrai bruxellois respecte ses co-citoyens et un vrai bruxellois parle aussi bien néerlandais que français... Tout à fait moi :)

    "Il pense être le roi sur ce forum mais en fait il ferait plus fonction du fou"
    --> Je ne pense pas être le roi. Mais c'est un bon endroit pour lâcher toutes mes frustrations empilées pendant la journée. Quand je vais à la commune et la personne au guichet ne parle pas néerlandais, je parle français. Je ne fait pas scandale. Mais un moment donné il faut que ces ondes négatives sortent de mon cerveau. Ici donc :)

    "Si les droits des NL-phones étaient si méprisés, il y a bien longtemps que le N-VA, au Parlement Bruxellois, s'en servirait pour hurler."
    --> Déjà il faut que la NVA soit élue... Et quand on voit les insultes lancés quand on vote NVA, je comprend pourquoi tout le monde vote sur les autres.



    Tiens, retour à Woluwe et Maingain, le "grand ami des flamands": ce n'était pas Maingain qui a interdit la journée Bloso, organisation sportive de Flandre? Ce n'était pas Maingain qui avait interdit "Boterhammen in het Park", un festival de musique au ciel ouvert organisé par l'AB et la VGC? Ce n'était pas Maingain qui a interdit le "Festival van Vlaanderen" de donner un concert classique sur la Place Flagey à cause du bruit, mais a accordé un concert de rock français une semaine après sur la même place?
    Je suis content qu'il est à Woluwe maintenant, à l'époque de Bruxelles il nous faisait chier encore plus...


    Anonyme dit

    -> J'essaie juste de vous prouver que ce sont les francophones qui sont la cause des ennuies, que c'est eux qui ont tort. Vous continuez de nous insulter et culpabiliser, je veux simplement vous montrer que vous n'êtes pas les Saints pour qui vous vous prenez.
    ---
    faux... les flamands ont commencé en ne voulant pas écouter la population existante et en imposant des règles à Bruxelles qu'eux même en Flandre ne respectent pas...
    --> Un vrai bruxellois respecte ses co-citoyens et un vrai bruxellois parle aussi bien néerlandais que français... Tout à fait moi :)
    ---
    parlant français et néerlandais cela c'était l'idéalisme à la flamande pour Bruxelles jusqu'à ce qu'on en arrive à la situation politique d'aujourd'hui.... BHV,...
    le bruxellois d'aujourd'hui sait où veut aller la Flandre...
    Normal donc que les bruxellois d'aujourd'hui se radicalise aussi.... la Flandre montre l'exemple...
    -->
    aujourd'hui quand je téléphone à certains services j'ai près de 99% de chance de tomber sur un interlocuteur flamand parlant très mal le français... moi je préfèrerai que cela soit un francophone car au moins on ne doit pas répéter 5 fois la même chose...
    voulez-vous qu'on fasse un sondage.... sur les postes des flamands à Bruxelles -> hypocrites....


    Anonyme dit

    "ce n'était pas Maingain qui a interdit la journée Bloso, organisation sportive de Flandre" --> vous voulez dire qu'il n'a pas autorisé cette manifestation communautaire déguisée dans sa commune? Faire le tour de Bxl à vélo comme des chiens marquant leur territoire à coup de slogans flaminguants? Merci Maingain, il a eu mille fois raison, les extremistes rentrez chez vous en flandre et faites le tour d'anvers à vélo, ce sera plus adapté.


    Anonyme dit

    "Un vrai bruxellois respecte ses co-citoyens et un vrai bruxellois parle aussi bien néerlandais que français" --> Faux, un vrai bruxellois habite bruxelles, punt. Il parle ce qu'il veut et se débrouille avec son administration communale. Punt.


    Anonyme dit

    Fluffy: mais mon pauvre, combien de fois par an devez vous aller à la maison communale? et à celle des autres communes de bxl dont vous avez visiblement beaucoup à parler, au point de vous faire revenir ici tous les jours! Quelle frustration en vous mon pauvre!


    fluffy82 dit

    "les flamands ont commencé en ne voulant pas écouter la population existante et en imposant des règles à Bruxelles qu'eux même en Flandre ne respectent pas..."
    --> Lol, mais c'est exactement l'inverse! Les francophones ne voulaient pas écouter la population existante - c'est-à-dire néerlandophone - et ont imposé le français à Bruxelles.
    Après des années de bataille, on s'est mis daccord sur le princeipe que toute la Flandre reste néerlandophone, toute la Wallonie reste francophone et Bruxelles reste bilingue. Y a que les francophones qui ne respectent pas leur propres accords...
    D'ailleurs: la Flandre respecte les règles à la lettre. Les francophones ne les respectent pas en parlant français pendant les réunions communales etc.

    "aujourd'hui quand je téléphone à certains services j'ai près de 99% de chance de tomber sur un interlocuteur flamand "
    --> Vous avez de la chance, car moi c'est l'inverse... Pour certaines compagnies comme Numéricable (qui ne sont pas obligées d'être bilingue, je sais), c'est pire. "appuyez sur 2 pour le néerlandais"... Et encore je tombe sur un francophone qui ne sait même pas dire bonjour en néerlandais.

    "moi je préfèrerai que cela soit un francophone car au moins on ne doit pas répéter 5 fois la même chose..."
    --> Au moins après 5 fois ils ont compris... Quand je parle néerlandais je peux répéter tant que je veux, ils ne comprennent pas.

    "vous voulez dire qu'il n'a pas autorisé cette manifestation communautaire déguisée dans sa commune?"
    --> Je ne parle pas du "Gordel", mais d'une journée en famille au Stade Roi Baudouin. Rien de communautaire là-dedans.
    Mais c'est typiquement francophone: les néerlandophones ne peuvent rien organiser à Bruxelles car c'est toujours "communautaire". Mais eux-même organisent plein de festivales comme Francopholies et même les festivals bruxellois (Irisfeest) sont 99% exécuté en français (d'ailleurs, j'ai envoyé une belle lettre pour la fête de l'iris dont le flyer était traduit via google translate et les affichages étaient souvent que en français... la Région et la ville de Bruxelles sont sensés de montrer l'exemple)

    "combien de fois par an devez vous aller à la maison communale?"
    --> Assez souvent. Dans les 15 dernières années: chaque fois que je déménage entre communes je dois y aller pour m'inscrire, deux fois pour renouveler ma carte d'identité, déclarer l'achat de mon appartement, chercher des documents pour les impôts, chercher un tampon sur une page de mon dossier pour les primes de renovation, obtenir un certificat de bonnes moeurs etc etc etc


    Anonyme dit

    Honnêtement, Fluffy, vous ne seriez pas mieux à la campagne? C'est moins cher et si vous choisissez bien votre coin, ce sera flamand alleen!! C'est pas une vie pour vous Bruxelles.
    Et puis pour nous ce sera toujours un emmerdeur en moins à bruxelles ;)


    Anonyme dit

    "Je ne parle pas du "Gordel", mais d'une journée en famille au Stade Roi Baudouin. Rien de communautaire là-dedans."
    --> les familles flamandes de Bruxelles qui rempliraient le stade roi baudouin? Laissez moi rire! Il y a de grandes chances que des extrémistes viennent avec leur drapeau flamoutch crier leur DROIT d'être à Bruxelles. Tu parles d'une belle journée en famille. Quand je vois des jeunes de 5 ans qui ne comprennent même pas ce qu'ils disent qui agitent des drapeaux nationalistes, ça me fait vomir!


    Anonyme dit

    Et fluffy, pour votre info, les francofolies, c'est à SPA, près de Verviers. Ca aussi c'est la flandre sans doute?


    fluffy82 dit

    "pour votre info, les francofolies, c'est à SPA, près de Verviers. Ca aussi c'est la flandre sans doute"
    --> Ok, mauvais nom alors... Je parle du festival en début d'été qui occupe - entre autres - la Grande Place et l'espace devant le Palais Royal, qui est sponsorisé par des organisations francophones (Cocof, le Soir, Dernière Heure, TEC, RTBF,...) et qui fait sa promotion exclusivement en français.


    Anonyme dit

    EN 2020 ANVERS SERA FRANCOPHONE ET EN 2050 PLUS DE VLAAMS EN BELGIQUE LE REVE


    Anonyme dit

    "Je parle du festival en début d'été qui occupe - entre autres - la Grande Place et l'espace devant le Palais Royal, qui est sponsorisé par des organisations francophones (Cocof, le Soir, Dernière Heure, TEC, RTBF,...) et qui fait sa promotion exclusivement en français."
    --> Je pense que c'est le Brussel Summer Festival (en anglais dans le texte!) ça vous emmerde hein que les habitants de Bruxelles organisent des festivals pour la GROSSE MAJORITE de la population bruxelloise (et sans les sous des flamands hein!). Vous n'êtes pas obligé d'y aller, bien sûr, mais laissez moi vous dire que vous n'êtes pas le parfait exemple d'intégration dans une ville cosmopolite comme Bruxelles!

    Juste pour vous taquiner un peu: le festival Couleur Café (koffie kleur si vous voulez) est aussi un gros festival bruxellois dont le nom est repris d'une chanson de gainsbourg... en français!
    Si ça vous frustre, vous pouvez toujours organiser le festival "Alleen met jou" inspiré du groupe flamand international Clouseau et qui fera rayonner votre culture flamande, mais je pense bien que vous y serez "Alleen" tout court ;)


    Anonyme dit

    Fluffy: une idée pour pourrir la vie des francophones bruxellois --> Lors de festivals à Bxl, imposer la parité artistes flamands/francophones. On le fait bien dans le métro, le ridicule ne tue plus, lâchez vous!


    BXXL dit

    @fluffy,

    Vu votre acharnement et la propaguande flamingante que vous avez parfaitement assimilée, je vous propose une solution on ne peut plus démocratique:
    - Recensement linguistique dans toute la Belquique (stop le 60/40 lavage de cerveau).
    - Consultation populaire à Bruxelles et dans sa périphérie afin que la population puisse exprimer sa véritable appartenance.
    Qu'en pensez-vous ? Je suis curieux


    fluffy82 dit

    "ça vous emmerde hein que les habitants de Bruxelles organisent des festivals pour la GROSSE MAJORITE de la population bruxelloise"
    --> Du tout. Mais regardez bien le pourquoi de ce post: je parlais de festivals néerlandophones qui ont été refusés (Festival van Vlaanderen, Boterhammen in het Park) par Mr Maingain, tandis qu'il a donné son accord pour les festivals francophones.
    Juste pour montrer que ce n'est pas le grand "pro-flamand" que vous pensez.
    Aujourd'hui, on n'interdit plus les festivals néerlandophones, je n'ai rien contre un festival francophone. Faut seulement qu'on respecte les règles: dès que la Région bruxelloise ou une des 19 communes est sur l'affiche ou sponsorise l'événement, tout doit être bilingue.

    "Consultation populaire à Bruxelles et dans sa périphérie afin que la population puisse exprimer sa véritable appartenance."
    --> Je n'ai pas peur pour la périphérie, une raison pour laquelle les francophones viennent y habiter est parce qu'ils paient moins de taxes qu'à Bruxelles et que la vie y est plus agréable. Ils ne vont jamais choisir de changer ça volontiers.
    À Bruxelles il y a une forte chance que la population veuille se débarrasser du néerlandais, avec seulement une toute petite majorité si les gens sont bien informés, mais comme c'est la capitale de la Belgique, c'est la population belge qui doit en décider ;)
    Je me répète: vous voulez que Bruxelles soit la seule capitale du monde entier qui n'accueille pas la langue de sa majorité nationale, et qui est en plus géographiquement entourée de la région unilingue dans cette même langue? Vous revez...
    C'est comme si tous les bretons viennent habiter à Paris et exigent que le français y soit la seule langue officielle. Même si toute la France est francophone. C'est ridicule.

    C'est sûr que - si on barre le néerlandais de Bruxelles - une scission est inévitable. Mais ça sera sur votre volonté, pas celle de la Flandre. La Flandre veut garder un seul pays et le néerlandais à Bruxelles au même niveau que le français.


    Anonyme dit

    "une raison pour laquelle les francophones viennent y habiter est parce qu'ils paient moins de taxes qu'à Bruxelles et que la vie y est plus agréable" --> Ca vous savez, ce n'est pas typique de la flandre, c'est typique de toute la campagne autour de grande villes...


    Anonyme dit

    "si on barre le néerlandais de Bruxelles - une scission est inévitable"

    --> moi j'aurais plutot dit: si une scission parait inévitable (ce qui est bien le cas), barrons le nl de Bruxelles


    Gringo dit

    "Lol, mais c'est exactement l'inverse! Les francophones ne voulaient pas écouter la population existante - c'est-à-dire néerlandophone - et ont imposé le français à Bruxelles."

    ??? Qui ? Quand ? Mis à part de petites vexations de la part d'excités ou d'ignares, quel est ce grand maitre diabolique qui "impose" le français dans une ville officielement bilingue et où les gens sont libre de venir ou de partir ?

    Et comment donc la population existante majoritairement néerlandophone s'est soudain transformée en population majoritairement francophone ? Magie ?

    Je sais pas d'où vient ce mythe que Bruxelles était néerlandophone... ou alors faut remonter au XVIIIeme siècle mais je vois pas l'intérêt (sauf à faire comme les Israëliens qui se justifient sur une situation d'il y a 2000 ans)

    Chacun est libre de venir vivre où il veut, et s'il choisit bruxelle, même si c'est pas toujours le cas parce que ça demande bcp d'effort pour une petite partie de la population, il est en droit de s'exprimer DANS UN CADRE OFFICIEL dans sa langue.

    je vois pas ce qu'il y a de compliqué ou de polémique.

    Sauf à ressasser encore et toujours des histoires ponctuelles d'individus qui ne maitrisent pas le NL.


    fluffy82 dit

    "Qui ? Quand ? Mis à part de petites vexations de la part d'excités ou d'ignares, quel est ce grand maitre diabolique qui "impose" le français dans une ville officielement bilingue et où les gens sont libre de venir ou de partir ? "

    --> En 1830 le néerlandais était la langue parlé par presque 100% de la population. Les créateurs de notre pays y ont imposé le français en ignorant complètement le néerlandais.
    Aujourd'hui, le néerlandais est - sur papier - à nouveau accepté. Sauf que c'est presque impossible de l'utiliser. Nier un service en néerlandais est pour moi la même chose que obliger le français.

    "Et comment donc la population existante majoritairement néerlandophone s'est soudain transformée en population majoritairement francophone ? Magie ?"

    --> En effet, très bizzare... C'est pour ça que la Flandre a contesté les résultats du recensement. En 10 ans, le nombre de néerlandophones avait diminué dans certaines communes de 95% à même pas 40%. C'est logiquement impossible. En plus de ça, bcp de néerlandophones ont quitté Bruxelles à cause de la francopholie, et bcp de francophones s'y sont installés sans respecter le fait qu'ils doivent aussi apprendre le néerlandais. Enfin, il faut rajouter les étrangers dont une partie est déjà francophone, et les autres sont obligés de parler français (histoire vraie qui m'a été raconté par un ami holandais: lors de son inscription, on lui a dit que les étrangers reçoivent automatiquement leurs papier en français, même si ils sont néerlandophones).
    Le tout fait que dans les 60 dernières années le nombre de francophones a presque triplé.

    "ou alors faut remonter au XVIIIeme siècle"
    --> il faut pas aller si loin que ça. En 1930 plus que 80% de Jette était néerlandophone, ainsi que Molenbeek et Anderlecht. Seulement 8 des 19 communes avaient moins que 60% de néerlandophones (Bruxelles-ville, Ixelles, Etterbeek, St-Gilles, St-Josse, Woluwe-St-Pierre, Forêt et Watermaal-Bosvoorde) et seulement trois des 19 communes avait une légère majorité francophone (St-Gilles, Etterbeek, Ixelles - tous +/- 45%-55%).

    "Chacun est libre de venir vivre où il veut"
    --> Tout à fait. Mais on n'est pas libre en ce qui concerne la loi: chaque personne, n'importe où, n'importe quand et de n'importe quelle origine doit la respecter.

    "il est en droit de s'exprimer DANS UN CADRE OFFICIEL dans sa langue. "
    --> Comme je disait au-dessus, je peux m'exprimer en néerlandais, oui, mais ça ne sert à rien si on ne me comprend pas! Pour moi, ça égale une obligation de parler le français. En autres mots: si je ne parle pas français, je n'obtient rien. Je n'appelle ça pas une "liberté" ni "un service bilingue"...


    Anonyme dit

    Fluffy
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sultats_des_recensements_linguistiques_par_commune_de_la_R%C3%A9gion_Bruxelles_Capitale
    Allez plutot passer du temps par là au lieu de dire des âneries...


    Anonyme dit

    en voyant le tableau précédent, on peut en déduire que dès 1930, la plupart des communes de Bruxelles étaient à majorité francophone... Perdu Fluffy...


    fluffy82 dit

    Vous voyez d'autres tableaux que moi alors... Car chez moi les francophones se trouvent entre 15% (Evere) et 64,6% (Ixelles), la moyenne sur toutes les communes étant 38,2%.

    Projettant la situation d'aujourd'hui, il est acceptable de supposer que les "bilingues" sont plutôt des néerlandophones qui parlent aussi français.
    Il y faut également rajouter les gens qui ont réponde "français" à la question quelle langue qu'ils parlent car ils ont estimé le néerlandais un dialecte et pas une langue, les gens qui ne savaient pas lire ni écrire et pour qui des volontaires on rempli les documents (pas toujours honnêtement) et les gens qui avaient peur d'être reprimandé.
    Tenant compte de tout ça, les 38% sont très positif, et on peut comprendre comment la population néerlandophone a baissé de 100% à 60% en quelques années.


    fluffy82 dit

    PS rajoutez 1,5% aux francophones pour les bilingues allemand/français. vous n'arriverez toujours pas à une majorité.


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...

    Projettant la situation d'aujourd'hui, il est acceptable de supposer que les "bilingues" sont plutôt des néerlandophones qui parlent aussi français.
    ---
    faux
    Se seraient plutôt des francophones parlant aussi le flamand... comme moi...
    et
    le probable relèverait plutôt du fantaisiste.... car au niveau élection à Bruxelles on a déjà des chiffres très clairs..... les oubliez-vous....


    fluffy82 dit

    "car au niveau élection à Bruxelles on a déjà des chiffres très clairs."

    --> Il n'y a moins que 40% des habitants de Bruxelles qui votent, beaucoup de néerlandophones votent pour des parties francophones, beaucoup de francophones votent pour des parties néerlandophones, et pas mal de gens votent blanc. Normalement on vote pour la compétence d'une personne, pas pour la langue qu'elle parle...
    Les élections ne sont vraiment pas une bonne base pour savoir combien de NL/FR il y a à Bruxelles.


    BXXL dit

    "...Les élections ne sont vraiment pas une bonne base pour savoir combien de NL/FR il y a à Bruxelles."
    En effet Fluffy. Et devinez qui a fait interdire tout recensement en Belgique (par peur du resultat) ? Le gouvernement flamand. Bingo
    Vive la démocratie... à la flamande.


    fluffy82 dit

    "Et devinez qui a fait interdire tout recensement en Belgique (par peur du resultat) ? Le gouvernement flamand. Bingo"
    --> Si les francophones avaient respecté les lois dès le début la Flandre ne devrait pas avoir peur, il y aurait eu un équilibre entre les deux communautés.


    Anonyme dit

    fluffy82 a dit...
    "Et devinez qui a fait interdire tout recensement en Belgique (par peur du resultat) ? Le gouvernement flamand. Bingo"
    --> Si les francophones avaient respecté les lois dès le début la Flandre ne devrait pas avoir peur, il y aurait eu un équilibre entre les deux communautés.
    -----> Non non fluffy, si les flamands avaient respecté les lois dès le début, la Belgique entière parlerait le français!!


    Anonyme dit

    http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/397008/un-record-de-flamands-a-l-aeroport-de-charleroi.html


    Je paris qu'on va bientôt parler flamand à Charleroi.


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...

    --> Il n'y a moins que 40% des habitants de Bruxelles qui votent, beaucoup de néerlandophones votent pour des parties francophones
    ----
    hé fluffy82... je suis Bruxellois depuis plus longtemps que toi.... et le beaucoup de néerlandophones c'est du bidon....
    c'est pas parce qu'on a un patronyme flamand qu'on est flamand... la preuve... j'en fait partie... c'est comme les Onkelinks, Reynders, etc....
    des flamands votant fr... sans doute.. d'ailleurs en flandre vous avez des leterme, bourgeois,.... pas très flamands tout cela..


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...

    --> il faut pas aller si loin que ça. En 1930 plus que 80% de Jette était néerlandophone, ainsi que Molenbeek et Anderlecht. Seulement 8 des 19 communes avaient moins que 60% de néerlandophones (Bruxelles-ville, Ixelles, Etterbeek, St-Gilles, St-Josse, Woluwe-St-Pierre, Forêt et Watermaal-Bosvoorde) et seulement trois des 19 communes avait une légère majorité francophone (St-Gilles, Etterbeek, Ixelles - tous +/- 45%-55%).
    ---
    Que sont donc devenu tous ces soit-disant flamands ????...
    ont-ils été exterminé, ont-ils été kidnappé par des aliens,.... où
    fluffy82 doit-il reconnaître que le flamand a laissé la place au Français.... les chiffres parlent d'eux-même n'est-ce pas fluffy82...


    Anonyme dit

    * fluffy82

    il y a plus de 300 ans les indiens d' Amérique étaient les seuls maîtres de leur terre
    Aujourd'hui les choses ont bien changé... et ils l'ont accepté...
    Vous êtes surement un flamand mais pas un "echt Bruxelleer"... alors acceptez Bruxelles comme elle est aujourd'hui car vous ne pourrez plus inverser l'évolution naturelle des choses....


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...

    Vous voyez d'autres tableaux que moi alors... Car chez moi les francophones se trouvent entre 15% (Evere) et 64,6% (Ixelles), la moyenne sur toutes les communes étant 38,2%.
    ---
    Appliquer donc votre moyenne au Brabant flamand juste pour voir...
    sacré fluffy82 il rêve d'un Bruxelles flamand....


    Anonyme dit

    Faut arrêter de rigoler. Bruxelles n'a jamais été et ne sera jamais flamand. On peut passer à autre chose, maintenant?


    fluffy82 dit

    "Que sont donc devenu tous ces soit-disant flamands ?"
    --> 1) la population de Bruxelles et la périphérie a triplé depuis, surtout à cause de "l'imigration" de francophones
    2) bcp de flamands sont devenus "francophones" ayant peur de reprimandes (voir la citation de Rogier) et parce qu'ils ne vouaient pas être traité de "sâle flamand" ou "bête paysan" par les francophones
    3) Dû au régime "francofole", bcp d'enfants de parents néerlandophones ont été élevés enf rançais pour assurer leur future; de toute façon, l'enseignement était exclusivement en français donc chque personne un peu éducée parlait français

    "il rêve d'un Bruxelles flamand...."
    --> Du tout, je rêve d'un Bruxelles où les lois sont respectés et néerlandophones et francophones vivent les uns avec les autres.

    "Bruxelles n'a jamais été et ne sera jamais flamand."
    --> Vous venez de Mars? Bruxelles a toujours été néerlandophone jusqu'au 2me moitié du 20me siècle.


    Anonyme dit

    Fluffy est un psychorigide: la loi c'est la loi! Qu'importe s'il ne respecte pas la belgique, quand une loi avantage les flamands, c'est une bonne loi.


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...
    --> 1) la population de Bruxelles et la périphérie a triplé depuis, surtout à cause de "l'imigration" de francophones
    ---
    et d'européens.... mais cela ne change en rien le fait que le nombre de flamands est en perdition.... c'est pas moi qui le dit c'est la démographie....

    2) bcp de flamands sont devenus "francophones" ayant peur de reprimandes (voir la citation de Rogier) et parce qu'ils ne vouaient pas être traité de "sâle flamand" ou "bête paysan" par les francophones
    ---
    comme si le régime flamand était pur face au régime francophone... n'est-ce pas lui a commencé bien plus tôt à dénigrer les francophones... et encore aujourd'hui.... dénigrement dénigrement et encore dénigrement... et vous voulez qu'on vive bien ensemble...

    3) Dû au régime "francofole", bcp d'enfants de parents néerlandophones ont été élevés enf rançais pour assurer leur future; de toute façon, l'enseignement était exclusivement en français donc chque personne un peu éducée parlait français
    ---
    Fluffy82 reconnaîtrait-il l'existence des francophones à Bruxelles... et oui car l'histoire c'est l'histoire... on ne revient plus la-dessus....

    De plus maintenant il y a aussi quelques francophones qui mettent leurs enfants dans des écoles néerlandophones pour leur donner un bon niveau de flamand.... mais ils restent généralement francophones... car le français a plus d'attrait internationalement parlant que le flamand....


    Anonyme dit

    * fluffy82

    --> Du tout, je rêve d'un Bruxelles où les lois sont respectés et néerlandophones et francophones vivent les uns avec les autres.

    ---
    comme moi je rêve d'une Flandre ouverte... on peut toujours rêver...

    -->
    Vous venez de Mars? Bruxelles a toujours été néerlandophone jusqu'au 2me moitié du 20me siècle.

    ---
    fluffy82 encore une fois l'histoire on s'en tape...
    ce qui compte se sont les habitants d'aujourd'hui et si vous ne comprenez pas cela alors on ira droit à de très sérieux troubles...


    Anonyme dit

    fluffy82

    --> Il n'y a moins que 40% des habitants de Bruxelles qui votent, beaucoup de néerlandophones votent pour des parties francophones, beaucoup de francophones votent pour des parties néerlandophones, et pas mal de gens votent blanc. Normalement on vote pour la compétence d'une personne, pas pour la langue qu'elle parle...
    Les élections ne sont vraiment pas une bonne base pour savoir combien de NL/FR il y a à Bruxelles.
    ---
    un électeur choisi tout d'abord "sa langue" et seulement ensuite le parti pour lequel il veut voter.... et le beaucoup de flamands qui votent fr... se sont des fr... plus des flamands même s'ils ont un patronyme flamand....
    Il peut toujours en avoir mais cela ne restera qu'une très petite minorité comme c'est le cas aussi pour des fr... votant pour un parti pseudo flamand...
    De plus les chiffres FR/NL se recoupent avec bien d'autres chiffres... (nombre de papier envoyé en tel langue,...)...
    Nous les francophones n'avons pas peur d'un recensement qui mettrait une fois pour toute la Flandre devant un fait qu'elle connait sur Bruxelles mais refuse de reconnaître officiellement...car cela affaiblirait encore plus la position de la Flandre sur "Bruxelles"....
    c'est de cela que vous avez peur....


    fluffy82 dit

    "la loi c'est la loi!"
    --> Mais bien sûr le loi est la loi. Notre société est basé sur le respect pour les règles. Si vous n'y croyez pas vous êtes anarchiste et idiot.

    "mais cela ne change en rien le fait que le nombre de flamands est en perdition.... c'est pas moi qui le dit c'est la démographie..."
    --> Pourquoi alors on ne parle pas arabe à Molenbeek ou italien à Charleroi? Il y a beaucoup plus d'arabes/italiens là que des francophones ou néerlandophones. Vous savez pourquoi? Parce que l'arabe et l'italien n'y sont pas des langues officielles de l'administration. Et devinez: le francçais ne l'est pas non plus en Flandre. On s'en fout combien de francophones ou étrangers viennent habiter ailleurs... Charleroi restera francophone, Berlin restera germanophone et la Flandre restera néerlandophone. C'est logique, non?

    "maintenant il y a aussi quelques francophones qui mettent leurs enfants dans des écoles néerlandophones pour leur donner un bon niveau de flamand."
    --> C'est ce qu'il fallait faire il y a 60 ans, on n'aurait pas eu les problèmes qu'on a aujourd'hui! Le bilinguisme aurait déjà été respecté.

    "car le français a plus d'attrait internationalement parlant que le flamand"
    --> ça n'a rien à voir. Vous trouvez que par exemple un congolais ne peut plus parler le Lingala car le français est plus international? Bonjour l'impérialisme français...
    On s'en fiche si la langue locale est plus ou moins international que le français, on est en Flandre et le néerlandais est la langue locale. On respecte ce principe partout dans le monde, même en Wallonie. Il n'y a qu'un seul groupe de gens qui ne le font pas: les francophones.

    "encore une fois l'histoire on s'en tape"
    --> Je réagis juste sur le mensonge que Bruxelles n'a jamais été néerlandophone.

    "et le beaucoup de flamands qui votent fr... se sont des fr."
    --> Non, à cause du système ridicule de vote en Belgique, une vote d'un néerlandophone qui vote à Bruxelles pour un candidat néerlandophone sur une liste francophone, est considéré comme une vote francophone et est compté avec la totale des votes de la liste (donc francophone). Et malheureusement je connais pas mal de néerlandophones qui votent francophone délibérement car ils estiment "mieux vaut voter pour un francophone capable que pour un néerlandophone qui ne sera jamais élu".

    "qui mettrait une fois pour toute la Flandre devant un fait qu'elle connait sur Bruxelles mais refuse de reconnaître officiellement.."
    --> Mais bien sûr! Une situation obtenue par des violations légales n'est elle même pas une situation légale. C'est comme aller fumer dans les bars et dire après qu'il faut changer la loi car de toute façon on fume toujours dans les bars. Non. Il faut faire en sorte qu'on arrête de fumer. Il faut faire en sorte que les francophones à Bruxelles apprennent le néerlandais (au moins ceux qui l'ont besoin pour respecter les lois). Une loi ne s'adapte pas au peuple, le peuple doit respecter les lois.


    fluffy82 dit

    Parfait exemple: sur les 980.000 habitants de Mallorca, presque 200.000 ont la nationalité allemande. Dans certains villages, il y a plus d'allemands que d'espagnols. Vous trouvez donc que la langue officielle sur Mallorca devrait être l'allemand et pas l'espagnol ou le Mallorquín?
    Je répète: les gens doivent s'adapter aux lois, pas l'inverse.


    Anonyme dit

    fluffy se couvre encore une fois de ridicule.

    1. L'allemand n'est pas une langue nationale dans le pays nommé Espagne. Si vous voulez l'équivalent (y compris des frontières internationales immuables et pas de simples limites administratives, sujettes à révision dans les modalités prévues dans la Constitution) pour la Région flamande, il est temps d'en déclarer l'indépendance.

    2. Le site de la mairie de Palma de Mallorca est intégralement traduit en Castillan, Catalan, Anglais et Allemand. Je suis à peu prés sûr qu'il n'y existe pas de bureau de délation pour les commerces s'exprimant en autre chose que la langue officielle. Tout comme il n'y a probablement pas de restriction à l'achat de bien immobiliers basé sur la langue. Et, à mon avis, il ne doit y être difficile de se faire servir une bière en anglais ou allemand.


    Anonyme dit

    fluffy82
    --> Pourquoi alors on ne parle pas arabe à Molenbeek ou italien à Charleroi? Il y a beaucoup plus d'arabes/italiens là que des francophones ou néerlandophones. Vous savez pourquoi? Parce que l'arabe et l'italien n'y sont pas des langues officielles de l'administration. Et devinez: le francçais ne l'est pas non plus en Flandre.
    ---
    tiens donc Fluffy82 serait donc un habitant de la Flandre... il a toujours prétendu habiter Bruxelles.... hypocrite....
    --> C'est ce qu'il fallait faire il y a 60 ans, on n'aurait pas eu les problèmes qu'on a aujourd'hui! Le bilinguisme aurait déjà été respecté.
    ---
    cela a été fait il y a 60 ans... les chiffres sont comparables mais cela ne sert à rien... ces jeunes ne trouvent pas de travail suite à des discriminations raciales...

    --> ça n'a rien à voir. Vous trouvez que par exemple un congolais ne peut plus parler le Lingala car le français est plus international?
    ---
    ne plus parler le Lingala..
    Celui qui a dit cela c'est vous Fluffy... car je ne connais pas une seul congolais qui ne parle pas le français... même s'ils ont gardé leur dialecte....
    Le Wallon parle bien le français alors que leur dialecte s'était le Wallon...
    -->
    On s'en fiche si la langue locale est plus ou moins international que le français, on est en Flandre et le néerlandais est la langue locale.
    -->
    faux vous êtes à Bruxelles... et non en Flandre... faut-il que je vous recadre la différence culturelle qu'il y a....

    --> Non, à cause du système ridicule de vote en Belgique, une vote d'un néerlandophone qui vote à Bruxelles pour un candidat néerlandophone sur une liste francophone
    ---
    toujours aussi nul en math à ce que je vois.... quand plusieurs tableaux de sources différentes donnent les mêmes tendances... c'est qu'on est dans la vérité....
    Moi je n'ai pas peur d'un vrai référendum à Bruxelles vous OUI.... vos mensonges on s'en tape... c'est à cause de gens comme vous qu'on ira vers une crise bien plus grave que ce que vous pensez....
    --> Mais bien sûr! Une situation obtenue par des violations légales n'est elle même pas une situation légale. C'est comme aller fumer dans les bars et dire après qu'il faut changer la loi car de toute façon on fume toujours dans les bars. Non. Il faut faire en sorte qu'on arrête de fumer. Il faut faire en sorte que les francophones à Bruxelles apprennent le néerlandais (au moins ceux qui l'ont besoin pour respecter les lois). Une loi ne s'adapte pas au peuple, le peuple doit respecter les lois.
    ---
    Faut arrêter de prendre du fumier de Flandre... Fluffy82 car fumer avec cette mrde cela nuit gravement à la santé mentale....
    Vous savez vos menaces je m'en tape, vous n'êtes RIEN....


    fluffy82 dit

    "L'allemand n'est pas une langue nationale dans le pays nommé Espagne"
    --> Le français n'est pas une langue officielle en Flandre non plus.
    Changez l'exemple alors vers le Catalan. Un catalan qui va habiter à Madrid, doit aussi parler Espagnol, même si le Catalan est une langue nationale.

    "pour les commerces s'exprimant en autre chose que la langue officielle"
    --> 1) personne ne parle de magasins, les lois linguistiques parlent de l'administration et les services publiques
    2) allez voir sur Mallorca, vous allez sans doute trouver des magasins avec aussi des infos en anglais ou allemand, mais vous n'allez pas trouver un magasin qui n'utilise exclusivement des langues autre que l'espagnol

    "tiens donc Fluffy82 serait donc un habitant de la Flandre... il a toujours prétendu habiter Bruxelles"
    --> Je suis bel et bien bruxellois, mais je compatise avec les autres flamands (= belges néerlandophones). Étant créé en 1989, bien après ma naissance, la région bruxelloise n'a pas de connotation culturelle pour moi. En Belgique, il n'y a que deux peuples: les francophones et les néerlandophones. La création de la région n'a pas créé une troisième communauté. Chaque bruxellois est toujours francophone ou néerlandophone.
    (pour la facilité de la discussion, oublions 5 minutes les germanophones en Wallonie et les non-belges à Bruxelles)

    "je ne connais pas une seul congolais qui ne parle pas le français... même s'ils ont gardé leur dialecte...."
    --> Encore un bel exemple de l'impérialisme français... Tout le monde doit parler français car ils se sentent trop bien pour apprendre une autre langue.

    "Le Wallon parle bien le français alors que leur dialecte s'était le Wallon."
    --> Le wallon est un dialecte du français, comme le brabantois, brugeois ou limbourgeois le sont du néerlandais ou le bavarois et le souabe le sont de l'allemand.
    En plus, "le wallon" n'existe pas. "Le wallon" c'est l'amalgame des dialectes français parlés en Belgique et au nord de la France, comme le picard ou le liégeois.

    "faux vous êtes à Bruxelles... et non en Flandre... faut-il que je vous recadre la différence culturelle qu'il y a...."
    --> Si on change la discussion entre Bruxelles, la périphérie et les communes à facilités tout le temps, on ne va jamais se comprendre.
    Pour faciliter, voici encore un petit résumé sur l'usage des langues dans l'administration et les services publiques:
    * la périphérie est flamande. TOUT se fait en néerlandais, dans les deux sens
    * dans les communes à facilités, la langue primaire reste le néerlandais. Les conseils communales se font en français, la communication avec le gouvernement provincial et fédéral se font en néerlandais. Par contre, l'habitant a le droit de communiquer avec l'administration et les services publiques en français et peut avoir ces documents en français. Il n'est pas admis d'envoyer - par exemple - du courrier officiel seulement en français, surtout pas à un néerlandophone.
    * À Bruxelles, les deux langues sont égales. Les conseils communales se font dans les deux langues, toute communication se fait en deux langues, tout le monde doit pouvoir communiquer avec la ville ou les services publiques dans sa langue maternelle.

    Sauf que... les francophones ne respectent ni point 1, ni point 2, ni point 3...


    "vous n'êtes RIEN"
    --> C'est drôle de voir qu'on m'insulte dans presque chaque commentaire, tandis que moi je n'ai jamais insulté personne. Mais les flamands restent les méchants, les fascistes, les connards etc.


    Anonyme dit

    Les rêves flamands...

    "--> En 1830 le néerlandais était la langue parlé par presque 100% de la population. Les créateurs de notre pays y ont imposé le français en ignorant complètement le néerlandais."
    La réalité: Quand entre 1815 et 1830 la Hollande a voulu imposer à la Blegique sont dialecte, les premiers à refuser furent les flamands, car ils ne le comprenaient pas. En 1823, une réforme linguistique consacra le néerlandais comme langue officielle dans les provinces flamandes, y compris le Brabant méridional (sauf Nivelles). Cette législation souleva l'opposition des classes classes populaires flamandes, car elles ne parlaient pas et comprenaient à peine le néerlandais standard. Le 4 juin 1830, la liberté linguistique fut rétablie... Les francophones ont veillé à ce que le néerlandais soit néanmoins protégé:
    la Constitution belge a été traduite en néerlandais le soir de sa proclamation, en 1831. Le Code civil belge a été traduit intégralement en néerlandais en 1841.


    Anonyme dit

    Bruxelles n'a jamais été flamande ! Bruxelles est par contre otage d'une gestion flamande imposée par les lois linguistiques qui ne cherchent que trois choses.... Primo imposer plus de 100.000 flamands de service dont la grouwels Secundo légaliser un pillage qui rapporte entre 20 et 30 milliards euro par an aux flandres et enfin tertio, nuire de toute les manières possibles aux intérêts et à l'image de la Région Bruxelloise et de sa périphérie francophone.


    Anonyme dit

    fluffy82 a dit...
    "L'allemand n'est pas une langue nationale dans le pays nommé Espagne"
    --> Le français n'est pas une langue officielle en Flandre non plus.
    Changez l'exemple alors vers le Catalan. Un catalan qui va habiter à Madrid, doit aussi parler Espagnol, même si le Catalan est une langue nationale.
    ------>Le Flandre n'est pas un pays comme l'Espagne, c'est une région comme la catalogne.
    Donc un Catalan parle en espagnol à Madrid et un Flamand parle Français à Bruxelles et en Wallonie

    "pour les commerces s'exprimant en autre chose que la langue officielle"
    --> 1) personne ne parle de magasins, les lois linguistiques parlent de l'administration et les services publiques
    2) allez voir sur Mallorca, vous allez sans doute trouver des magasins avec aussi des infos en anglais ou allemand, mais vous n'allez pas trouver un magasin qui n'utilise exclusivement des langues autre que l'espagnol
    ----> Pour y être allé, si!! Il y a plein de magasins en Espagne qui n'affiche qu'en Espagnol ( et même pas en catalan)

    "tiens donc Fluffy82 serait donc un habitant de la Flandre... il a toujours prétendu habiter Bruxelles"
    --> Je suis bel et bien bruxellois, mais je compatise avec les autres flamands (= belges néerlandophones). Étant créé en 1989, bien après ma naissance, la région bruxelloise n'a pas de connotation culturelle pour moi. En Belgique, il n'y a que deux peuples: les francophones et les néerlandophones. La création de la région n'a pas créé une troisième communauté. Chaque bruxellois est toujours francophone ou néerlandophone.
    (pour la facilité de la discussion, oublions 5 minutes les germanophones en Wallonie et les non-belges à Bruxelles)
    ------> Je suis né bien avant la création de la région flamande, le 8 août 1980, la région flamande n'a aucune connotation culturelle pour moi.
    Je suis bel et bien Bruxellois et je compatit avec les francophones de flandres. Il n'y qu'un peuple en Belgique, c'est le peuple Belge. Mais je suis d'accord qu'en Belgique, s'exprimer en flamand dans les lieux publics fasse un peu "peuple"

    "je ne connais pas une seul congolais qui ne parle pas le français... même s'ils ont gardé leur dialecte...."
    --> Encore un bel exemple de l'impérialisme français... Tout le monde doit parler français car ils se sentent trop bien pour apprendre une autre langue.
    -----> Le sFrançais n'ont jamais géré le Congo Belge à ce que je sache!!! Et si depuis l'indépendance, les Congolais ont préféré continuer à parler français, c'est que les Zegezeg, ne leur ont pas laissé que des bon souvenirs. La preuve en est, est que lors des massacres de Belges, ils avaient tendance à laisser passer les francophones et à retenir les flamands..... bizarre...

    "Le Wallon parle bien le français alors que leur dialecte s'était le Wallon."
    --> Le wallon est un dialecte du français, comme le brabantois, brugeois ou limbourgeois le sont du néerlandais ou le bavarois et le souabe le sont de l'allemand.
    En plus, "le wallon" n'existe pas. "Le wallon" c'est l'amalgame des dialectes français parlés en Belgique et au nord de la France, comme le picard ou le liégeois.
    -----> Je peux vous dire qu'en tant que Bruxellois, je ne comprend rien au wallon, et allez demander à un Parisien ou à un Marseillais de comprendre le Wallon.....vous obtiendrez le même résultat!
    Demander à un Hollandais de comprendre un habitant de Veurne, je lui souhaite bien du plaisir.


    Anonyme dit

    fluffy à dit
    "faux vous êtes à Bruxelles... et non en Flandre... faut-il que je vous recadre la différence culturelle qu'il y a...."
    --> Si on change la discussion entre Bruxelles, la périphérie et les communes à facilités tout le temps, on ne va jamais se comprendre.
    Pour faciliter, voici encore un petit résumé sur l'usage des langues dans l'administration et les services publiques:
    * la périphérie est flamande. TOUT se fait en néerlandais, dans les deux sens
    * dans les communes à facilités, la langue primaire reste le néerlandais. Les conseils communales se font en français, la communication avec le gouvernement provincial et fédéral se font en néerlandais. Par contre, l'habitant a le droit de communiquer avec l'administration et les services publiques en français et peut avoir ces documents en français. Il n'est pas admis d'envoyer - par exemple - du courrier officiel seulement en français, surtout pas à un néerlandophone.
    * À Bruxelles, les deux langues sont égales. Les conseils communales se font dans les deux langues, toute communication se fait en deux langues, tout le monde doit pouvoir communiquer avec la ville ou les services publiques dans sa langue maternelle.

    Sauf que... les francophones ne respectent ni point 1, ni point 2, ni point 3...

    ----> Et les flamands ne respecte pas le point 2, et les Bruxellois respecte le point 3


    "vous n'êtes RIEN"
    --> C'est drôle de voir qu'on m'insulte dans presque chaque commentaire, tandis que moi je n'ai jamais insulté personne. Mais les flamands restent les méchants, les fascistes, les connards etc.
    ----> Moi je vous ai jamais insulté, mais je comprend que vous en poussiez certain à bout, avec votre mauvaise foix. Celà dit, ces insultes ne sont pas excusables.


    fluffy82 dit

    "les premiers à refuser furent les flamands, car ils ne le comprenaient pas"
    --> Non, ceux qui ont refusés étaient les francophones vivant en Flandre. Vous les connaissez, ceux qui estimaient le néerlandais et ces dialectes une langue de paysans et se croyaient mieux que les autres en parlant français.

    "la Constitution belge a été traduite en néerlandais le soir de sa proclamation, en 1831. Le Code civil belge a été traduit intégralement en néerlandais en 1841."
    --> Non, la constitution a été traduite en néerlandais seulement en 1967 (!). Le code civil en Belgique est aujourd'hui toujours celui de Napoléon, installé en 1804 et traduit - par les hollandais - en néerlandais en 1809.

    "Bruxelles n'a jamais été flamande!"
    --> Si on utilise le sens moderne du mot flamand (= néerlandophone), elle l'a toujours été jusqu'à l'invasion des francophones au début du 20me siècle.

    "Donc un Catalan parle en espagnol à Madrid et un Flamand parle Français à Bruxelles et en Wallonie"
    --> lol :) Un flamand parle français en Wallonie, mais un francophone parle aussi néerlandais en Flandre. Typique que vous "oubliez" de mentionner cet exemple... :)
    Et jusqu'à ce que la constitution change - et elle ne changera jamais - un flamand parlera néerlandais à Bruxelles aussi.

    "Il y a plein de magasins en Espagne qui n'affiche qu'en Espagnol"
    --> C'est ce que je dis. Ils affichent en espagnol. Vous ne trouverez aucun magasin qui n'affiche rien en espagnol mais tout en anglais ou allemand.

    "Je suis né bien avant la création de la région flamande, le 8 août 1980, la région flamande n'a aucune connotation culturelle pour moi."
    --> La Flandre existe depuis bien plus longtemps que la région. Même au 19me siècle, les francophones parlaient des "flamands" et "la Flandre" quand ils parlaient des néerlandophones.

    "allez demander à un Parisien ou à un Marseillais de comprendre le Wallon"
    --> Ben moi non plus je ne comprend pas un Marseillais ou un Canadien, mais ça ne veut pas dire qu'ils ne parlent pas français.....

    "Et les flamands ne respecte pas le point 2, et les Bruxellois respecte le point 3"
    --> Les flamands respectent point 2 très bien, ce sont les francophones qui refusent de parler le néerlandais! L'envoi des convocations électorales en français aux néerlandophones, l'usage du français pendant les conseils communals, d'autres communications en français seul,...
    Et Bruxelles ne respecte pas du tout point 3. Il suffit de lire mes commentaires antérieures, je n'ai pas envie de répéter tout encore une fois...


    Anonyme dit

    Cher fluffy

    "Je suis né bien avant la création de la région flamande, le 8 août 1980, la région flamande n'a aucune connotation culturelle pour moi."
    --> La Flandre existe depuis bien plus longtemps que la région. Même au 19me siècle, les francophones parlaient des "flamands" et "la Flandre" quand ils parlaient des néerlandophones.


    La région flamande fluffy, la région flamande...!!


    Bruxelles, ( qui était en dans le brabant) existait avant la région Bruxelloise. Et avant la création de la région flamande ( crée le 8 août 1980) on ne peut même pas émettre l'idée que Bruxelles n'ai jamais appartenu à la flandre, ni aux flamands!!
    Juste, qu'elle était à l'origine peuplée de brabançons, dont une partie parlait le brabançon et une autre le français!!
    Pas le wallon, car le wallon n'y a jamais été reconnu dans la capital de la Belgique ( ni avant), alors que cette région à participé à la richesse du pays, et que c'est grâce à elle, que l'on a investie en flandre, ce qui a permit le décollage économique de la flandre après 350 ans de stagnation!

    PS: au 19ième siècle il n'y avait pas de néerlandophone, car la majorité des flamands parlait .....(un/des) flamand non unifié. ( pour celà il à fallut attendre le 3ième tiers du 20ième siècle...... et encore)


    Anonyme dit

    Cher fluffy
    Le Flandre n'est pas un pays comme l'Espagne, c'est une région comme la catalogne.

    Vous dites:
    --> 1) la population de Bruxelles et la périphérie a triplé depuis, surtout à cause de "l'imigration" de francophones

    Faux!!, car ce sont en partie des wallons parlant le français, qui sont venu à Bruxelles!! Car à l'époque ils ont fait l'effort d'apprendre la langue du pays...


    --> En 1830 le néerlandais était la langue parlé par presque 100% de la population. Les créateurs de notre pays y ont imposé le français en ignorant complètement le néerlandais.

    Et en ignorant complètement le Wallon ( qui eux, ont fait l'effort de l'apprendre)

    Vous écrivez également ceci/

    "je ne connais pas une seul congolais qui ne parle pas le français... même s'ils ont gardé leur dialecte...."
    --> Encore un bel exemple de l'impérialisme français... Tout le monde doit parler français car ils se sentent trop bien pour apprendre une autre langue.
    -----> Le sFrançais n'ont jamais géré le Congo Belge à ce que je sache!!! Et si depuis l'indépendance, les Congolais ont préféré continuer à parler français, c'est que les Zegezeg, ne leur ont pas laissé que des bon souvenirs. La preuve en est, est que lors des massacres de Belges, ils avaient tendance à laisser passer les francophones et à retenir les flamands..... bizarre...


    BXXL dit

    Comme beaucoup de flamingants, Fluffy confond volontairement Comté de Flandre et région Flamande afin de créer et faire perdurer les "mythes" flamands qu'ils sont seuls à croire...
    La région flamande Fluffy, au regard de l'histoire, c'est tout nouveau.
    Bruxelles c'est dans le Brabant. Arrêtez avec votre Flandre millénaire.


    Anonyme dit

    Encore un de ces mythes que les sales flamingants racistes et haineux aiment à colporter comme des rats la peste...
    Réalité>>>"la Constitution belge a été traduite en néerlandais le soir de sa proclamation, en 1831. Le Code civil belge a été traduit intégralement en néerlandais en 1841."
    Mythe flamand>>> Non, la constitution a été traduite en néerlandais seulement en 1967 (!). Le code civil en Belgique est aujourd'hui toujours celui de Napoléon, installé en 1804 et traduit - par les hollandais - en néerlandais en 1809.
    Réalité>>> Ce qui se passe en 1967, c'est simplement qu'au lieu d'avoir valeur de traduction (et le français a valeur légale jusque là), la Constitution a valeur de loi en néerlandais aussi. De ce fait, il peut y avoir désormais, du fait de la traduction, deux interprétations de la Constitution, et non plus une seule. Le fait qu'on ait attendu 1967 pour le faire n'a rien à voir avec une résistance francophone : les flamands ont la majorité depuis toujours au Parlement, mais visiblement, ce n'était pas une priorité.


    Anonyme dit

    --> Si on utilise le sens moderne du mot flamand (= néerlandophone), elle l'a toujours été jusqu'à l'invasion des francophones au début du 20me siècle.

    Ce sont les propos d'un sale type raciste qui souhaite l'épuration ethnique des francophones sur la sacro sainte terre pseudo flamande ou juste ceux d'un grand connard ?

    Dans les deux cas ces propos sont méprisables de haine vis à à vis de tantôt une minorité historique tantôt un majorité de fait qui vous niez à loisir.


    Anonyme dit

    Il vous faudrait aussi reconnaître que la Wallonie à permis à vos ancêtres de survivre , lorsque la "pauvre" flandre crevait la misère . Si nous avions été calculateur comme vous l'êtes, la grosse majorité des zébroïdes n'aurait même pas eu la chance d'être sur cette planète et ne pourrait pas nous injurier aujourdhui. Remettons les pendules à l'heure : Gouvernements successifs qui auraient investi, de 1900 à 1927, 1.170 millions dans le bassin de l'Escaut et 113 seulement dans celui de la Meuse. Le budget des dépenses extraordinaires aurait, de 1901 à 1929, consacré 1.231.000 francs à la Flandre contre 295 à la Wallonie. Faut-il préciser qu'il s'agit de francs de l'époque ! Lisez donc : Francis BALACE Professeur ordinaire à l'Université de Liège. Et des exemples pareils j'en ai à la tonne, vous comptez rembourser demain ? ?


    Anonyme dit

    Les références historiques flamingante....Renaat Van Thillo, Jef van de Wiele, Cyriel Verschaeve (prêtre et idéologue national-socialiste flamand), August Borms (théoricien du nazisme flamand, exécuté en 1946, il restera, de nos jours encore, une figure idéologique de référence pour une bonne partie du mouvement nationaliste flamand), Hendrik Elias, Staf De Clercq, Franz Hellebaut, Auguste Borms, Robert Verbelen, j'en passe et des meilleurs... Les mouvement flamingants se réclamant encore aujourd'hui de leur mémoire


    Anonyme dit

    Les flamands n'ont tout simplement pas le droit de demander à qui que ce soit d'utiliser quelque langue que ce soit dans l'espace public.
    Des responsables politiques qui en feraient la publicité ou pire qui se verraient complices... Sont hors-la-loi.
    Les flamands qui d'une manière ou une autre participe à ces faits délictueux sont dans l'illégalité...
    C'est contraire à la Constitution belge, au Traité de Lisbonne, à la Charte des Minorités, et à la Déclaration des Droits de l'Homme.
    Il est temps dy faire respecter le Droit et des Valeurs car dans la flandre d'aujourd'hui, tout fout le camp !
    C'est aussi simple que ça.


    Anonyme dit

    9. POURQUOI LA VILLE DE BRUXELLES EST-ELLE BILINGUE LORSQU'IL N'Y HABITE QU'UNE MINORITE DE NEERLANDOPHONES?

    la raison en est assez simple. Pendant des siècles, Bruxelles a été une ville néerlandophone et aujourd’hui, elle est toujours la capitale de la Flandre.

    plus d'info sur: http://www.livingintranslation.be/Brussel_tweetalig.php

    -Vlaamse Brusselaar


    fluffy82 dit

    "Bruxelles, existait avant la région Bruxelloise."
    --> Comme ville, pas comme "identité".
    On pouvait être bruxellois ET wallon ou flamand, comme on pouvait être wallon et liégeois ou flamand et anversois en même temps.
    Flamand : belge néerlandophone; Flandre = la partie de la Belgique où la population parle néerlandais. Bruxelles a toujours fait partie de ça, ainsi que le Brabant flamand.

    "Et avant la création de la région flamande ( crée le 8 août 1980) on ne peut même pas émettre l'idée que Bruxelles n'ai jamais appartenu à la flandre, ni aux flamands!!"
    --> flamand = néerlandophone. Bruxelles a toujours eu une majorité néerlandophone, ainsi que tous les communes autour. Ce n'est que depuis moins que 75 ans que le nombre de francophones a augmenté fortement.

    "Juste, qu'elle était à l'origine peuplée de brabançons, dont une partie parlait le brabançon et une autre le français!!"
    --> Le brabançon = du néerlandais!!!

    " le wallon n'y a jamais été reconnu dans la capital de la Belgique"
    --> Si, dans sa forme "unifiée", c'est-à-dire le français. Comme les dialectes flamands ont été reconnus sous leur forme unifiée, le néerlandais.

    " 19ième siècle il n'y avait pas de néerlandophone, car la majorité des flamands parlait .....(un/des) flamand non unifié"
    --> Donc si on prend votre logique, les Toulousains, Marseillais, Québécois, africains et plein d'autres ne parlent pas français car leur accent et l'utilisation de certaines expressions sont différents que le français "officiel".

    "Car à l'époque ils ont fait l'effort d'apprendre la langue du pays..."
    --> wallon = +/- français....

    "Comme beaucoup de flamingants, Fluffy confond volontairement Comté de Flandre et région Flamande afin de créer et faire perdurer les "mythes" flamands qu'ils sont seuls à croire..."
    --> Les seuls qui continuent de parler du Comté sont les francophones... Nulpart je parle du Comté, sauf si c'est pour dire qu'il n'a rien à voir avec la Flandre et qu'il n'existe plus depuis le 18me siècle. On s'en fiche du comté, ce n'était même pas à Bruxelles.

    "La région flamande Fluffy, au regard de l'histoire, c'est tout nouveau.
    Bruxelles c'est dans le Brabant. Arrêtez avec votre Flandre millénaire."
    --> Le mot "la Flandre" comme "partie néerlandophone de la Belgique", qui inclue la Flandre occidentale, la Flandre orientale, Anvers, Limbourg et une grande partie du Brabant, est utilisé depuis très longtemps. Même (et je dirai: surtout) par les francophones.
    Les francophones du 19me siècle parlaient des "sales flamands", avant ça les hollandais aussi parlaient de"Vlaanderen" pour designer les provinces du sud etc.

    "Ce sont les propos d'un sale type raciste qui souhaite l'épuration ethnique des francophones sur la sacro sainte terre pseudo flamande ou juste ceux d'un grand connard ?"
    --> Hein? Je ne vois pas le trait raciste là-dedans... Dire que la population d'une région est néerlandophone et que beaucoup de francophones viennent s'y installer pour imposer leurs habitudes n'est pas du tout raciste. Merci pour m'expliquer où je parle de races, où j'incite à la haine etc.

    "vous comptez rembourser demain ? ?"
    --> Vous voulez que je vous parle de tout l'argent qui est allé de la Flandre à la Wallonie après la guerre 40-45? Vous voulez que je vous parle des centaines de milliers de néerlandophones qui sont allés en Wallonie pour travailler dans les mines et dans les usines? En 1925, 15% de la population de Charleroi était né en Flandre. Je crois que les "cadeaux" sont allés dans les deux sens.

    "Les références historiques flamingante"
    --> à part Borms j'en connais aucun...


    fluffy82 dit

    "Les flamands n'ont tout simplement pas le droit de demander à qui que ce soit d'utiliser quelque langue que ce soit dans l'espace public. "
    --> On ne fait pas ça. On demande que les lois linguistiques soient respectés: néerlandais en Flandre, français en Wallonie, les deux à bruxelles pour tout ce qui est administration et services publiques (avec le régime spéciale dans les communes à facilités)

    "C'est contraire à la Constitution belge"
    --> Parler le français à Vilvoorde quand vous êtes à la commune? Ou ne pas me parler en néerlandais dans un hôpital à Bruxelles? Oui, vous avez à 100% raison, c'est contraire à la constitution.

    "la raison en est assez simple. Pendant des siècles, Bruxelles a été une ville néerlandophone et aujourd’hui, elle est toujours la capitale de la Flandre"
    --> Et je rajoute que sinon Bruxelles serait la seule capitale du monde où la langue nationale majoritaire soit interdite.
    En plus, le bilinguisme y est en échange pour l'élargissement de Bruxelles, les communes à facilités etc. Si vous voulez faire de Bruxelles une ville francophone, faudra nous rendre le territoire aussi. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre en même temps...


    Anonyme dit

    --> Vous voulez que je vous parle de tout l'argent qui est allé de la Flandre à la Wallonie après la guerre 40-45?

    Je vous prends au mot... OUI
    Nous allons bien rire ...


    Anonyme dit

    --> Parler le français à Vilvoorde quand vous êtes à la commune??? Il serait temps de mettre la clique qui dirige cette commune devant ses responsabilités ! Comment encore tolérer que ces gens puissent nuire à plus de 50% de la population sous le seul prétexte que ceux ci ne sont pas flamands et qu'ils ne souhaitent pas le devenir ..!
    Leurs politiques flamingantes discriminatoires faites d'intimidations et basées sur la xénophobie est condamnées par l'ensemble des Instances Internationales. Il faut vraiment être un r.t pour encore oser le nier...


    Anonyme dit

    Comment les flandres ont spolié l'état Belgique depuis sa création ? Comment les flandres ont détourné plus de 70% de l'ensembles des aides de l'état, du Benelux, de la Communauté Européenne et cela a commencé avec le plan Marschall en 1947 et même lors de l'évaluation des dommages de guerre qui sera étrangement plus importante pour les flandres que pour les deux Régions francophones réunies... l'état Belgique depuis sa création..!
    Détails chiffrés suivront... Attendons ceux des flamingants !


    Anonyme dit

    Monsieur le flamingant, Je ne comprends pas votre acharnement à vivre dans le passé, à vous raccrocher à de vieilles structures d une Belgique à bompa qui ne marche plus, qui n'existe plus ! Il est évident que les lois de financements actuelles sont une hérésie certainement si l'on prend le fait Bruxellois ! Des limites administratives et une répartition basée sur des données concrètes en respectant la solidarité est bien le seul but francophone. Nos amis flamands ne doivent pas s'inquiéter car dans un tel projet, nous continuerons à faire tourner la machine flamande, nous continuerons à payer pour les pensionnés flamands, nous continuerons à verser les milliards vers les flandres mais sur base volontaire cette fois ci ! Volontaire mais conditionnée à une bonne gestion et dans le respect du Droit et des Valeurs Européennes. Sinon...


    Anonyme dit

    Le VOKA a compris et admis que le futur économique des flandres et des flamands était derrière eux... Sans la Région Bruxelloise, sa périphérie francophones et les dizaines de milliards d'euro détournés année après année... Les flamands sont pauvres !
    Franchement face au mépris ouvertement affiché par leurs politiques quelle doit être notre réponse ?


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...

    Bruxelles appartient aux gens qui y vivent maintenant et non à ceux qui l'ont déserté il y a bien longtemps pour de plus vert pâturage... et oui c'est cela aussi l'histoire...
    pour le reste... vos bla bla d'hallucinés... on s'en tape...


    Anonyme dit

    Je rappelle que les francophones sont favorables au respect des droits des minorités, ou qu’elles soient établies, en ce compris en faveur de la minorité flamande en Région wallonne. Si la Belgique se conformait au respect des conventions internationales, le problème linguistique serait largement et définitivement réglé. Les francophones prônent des solutions justes et égales pour tous.
    Les flamingants préféreront toujours la haine et les mensonges...


    fluffy82 dit

    "Comment encore tolérer que ces gens puissent nuire à plus de 50% de la population sous le seul prétexte que ceux ci ne sont pas flamands et qu'ils ne souhaitent pas le devenir ..!"
    --> C'est facile: en regardant Bruxelles et une partie de la périphérie. Si les flamands ne réagissent pas comme ça, ils sont exterminés par les francophones dans leurs propres villages. Après nous avoir foutu hors de Bruxelles, les communes à facilités et des communes comme La Hulpe, Wavre et Waterloo - où à une époque il y avait une grande communauté néerlandophone - les francophones doivent se rendre compte qu'ils sont chez nous. Et qu'il doit y avoir un respect mutuel, pas une assimilation. Que eux en premier doivent s'adapter à la région où ils viennent, pas l'inverse. Que eux ne vâlent pas plus que les autres belges.

    "Des limites administratives et une répartition basée sur des données concrètes en respectant la solidarité est bien le seul but francophone."
    --> Vous vous rendez compte que pour le moment, la Flandre finance plus que 20% de l'enseignement à Bruxelles, plus que 60% de la culture à Bruxelles, sans parler des 300.000 employers? Allez y, repartissez tout et limitez les droits des néerlandophones. On verra ce que Bruxelles deviendra...
    Tout ce que les néerlandophones demandent - à Bruxelles et dans le reste du pays - est que les lois et les accords soient respectés. Commencez avec ça, avant de vouloir réorganiser le pays...

    "Sans la Région Bruxelloise, sa périphérie francophones et les dizaines de milliards d'euro détournés année après année"
    --> *lol* Avec Zeebrugge et Anvers, deux des plus grands ports de l'Europe, voir du monde, avec les diamands à Anvers, l'aéroport international de Zaventem, etc?
    Et Bruxelles, qu'est-ce qu'ils ont? 20% de chômage, Kriek Bellevue et les institutions européennes. C'est tout? C'est tout.

    "Bruxelles appartient aux gens qui y vivent maintenant et non à ceux qui l'ont déserté il y a bien longtemps"
    --> Bruxelles est la capitale de la Belgique et doit accueillir TOUTE la population belge, pas seulement les francophones minoritaires. Et petite correction: chassé et persécuté, pas déserté. Même moi, aujourd'hui, je parle plus souvent français que néerlandais pour deux raisons: 1) de toute façon on me comprend pas et 2) j'ai eu telement de mauvaises expériences - parfois même aggressives - que je n'ose presque plus parler le néerlandais ayant peur d'être attaqué (verbalement).

    "Je rappelle que les francophones sont favorables au respect des droits des minorités"
    --> Le fameux truc que les flamands ne veulent pas signer, ainsi que la France, la Grèce, le Luxembourg, l'Andorre, l'Islande, le Monaco et la Turquie? Si autant de pays refusent de signer, il doit y avoir un truc qui n'est pas trop "propre".
    Et vous savez bien pourquoi ils ne signent pas, les flamands: car les francophones estiment qu'ils ont bien le droit de parler français partout en Belgique, et peuvent donc se mettre au dessus de la loi. Par contre, si un néerlandophone veut parler le néerlandais en Flandre - chez lui! - il n'a pas de droit (dans leurs yeux) car il ne fait pas partie d'une minorité.
    Les francophones sont très bien en appliquer leurs droits et en même temps ignorer les droits des autres.
    Ce chartre n'aura qu'une seule conséquence, et c'est l'ignoration des droits des néerlandophones en Belgique. C'est normal que la Flandre ne veut pas ça.

    "en ce compris en faveur de la minorité flamande en Région wallonne"
    --> Ah? Vous allez enfin installer de l'enseignement et des bibliothèques néerlandophones à Flobecq, Waremme ou Eghezée?
    Il est bien temps, c'est obligé depuis 50 ans mais on n'a encore rien vu...


    fluffy82 dit

    "le problème linguistique serait largement et définitivement réglé"
    --> Le problème linguistique ne sera jamais réglé. Pour la raison que je viens de donner: les francophones savent très bien exiger qu'on respecte leurs droits sans respecter les droits des autres. Comme je disais: commencez à respecter les droits des néerlandophones à Bruxelles - je ne parle même pas de la Wallonie. Les machins de minorités auront comme conséquence que les francophones parlent français en Flandre parce que c'est une minorité, ils parlent français à Bruxelles car ils ne veulent pas apprendre la langue d'une minorité et ils parlent français en Wallonie parce que c'est la Wallonie et les flamands n'ont qu'à s'adapter. Et le néerlandais? Ah, ils sont majoritaires dans tout le pays donc il faut ignorer leurs droits, ils doivent se plier pour respecter les droits de la minorité.

    "Les francophones prônent des solutions justes et égales pour tous."
    --> Des solutions sur papier qui ne sont pas respectées ne sont pas des solutaions!! Sinon, la situation actuelle n'aurait pas été un problème! Si les francophones avaient respecté les accords dès le début (facilités diminuantes, Bruxelles bilingue, exclusivement le néerlandais en Flandre et le français en Wallonie,...) on aurait eu une belle vie bilingue à Bruxelles!


    Anonyme dit

    * fluffy82

    Et petite correction: chassé et persécuté, pas déserté. Même moi, aujourd'hui, je parle plus souvent français que néerlandais pour deux raisons: 1) de toute façon on me comprend pas et 2) j'ai eu telement de mauvaises expériences - parfois même aggressives - que je n'ose presque plus parler le néerlandais ayant peur d'être attaqué (verbalement).
    ---
    et grosse correction c'est juste du mélodrame... tous les flamands vivant à Bruxelles que je connaisse n'ont aucun problème à y vivre dans leur langue tout en acceptant la spécificité de Bruxelles...
    vous vous avez un très gros problème d'identité et cela on ne pourra pas le traiter... car Bruxelles ce n'est pas la Flandre... CQFD


    Anonyme dit

    * fluffy82

    --> Des solutions sur papier qui ne sont pas respectées ne sont pas des solutions!! Sinon, la situation actuelle n'aurait pas été un problème! Si les francophones avaient respecté les accords dès le début (facilités diminuantes, Bruxelles bilingue, exclusivement le néerlandais en Flandre et le français en Wallonie,...) on aurait eu une belle vie bilingue à Bruxelles!
    ---
    laissez moi rire.... la seule chose qui intéresse la Flandre c'est d'annexer Bruxelles pour prendre son indépendance... preuve la présence de nombreux activistes flamands sur les forums francophones ces derniers temps... comme si on ne vous avaient remarqué.... Leurs rôles d'infiltration c'est de semer le chaud et le froid car ils savent que sans Bruxelles leur rêve d'une Flandre indépendante tombera à l'eau.... n'est-ce pas Fluffy82


    Anonyme dit

    * fluffy82
    Si les francophones avaient respecté les accords dès le début (facilités diminuantes, Bruxelles bilingue, exclusivement le néerlandais en Flandre et le français en Wallonie,...) on aurait eu une belle vie bilingue à Bruxelles!
    ---
    aucun accord idéologique ne pourra jamais forcer une population vers un idéalisme théorique... à savoir que tous les Bruxellois soient de parfait bilingues.... parlant d'abord le flamand et puis le français... si la Flandre ne joue pas le jeu non plus...

    -->
    Les francophones sont très bien en appliquer leurs droits et en même temps ignorer les droits des autres.
    ---
    recopier ce que la communauté internationale constate des flamands c'est pas bien ;)
    c'est juste du recopiage... pour faire croire quoi...


    Anonyme dit

    les flamingants ont la bave aux lèvres et la haine au coeur. Leurs mensonges deviennent pitoyables...
    fluffy82... Pour ton information, e gouvernement admet (du bout des lèvres) que plus de 16 milliards euro par an du pib flamand est le fait Bruxellois et que 25% des jobs flamands sont en fait des jobs sur la place de Bruxelles !
    Bruxelles est le troisième pôles économiques Européen derrière la City à égalité avec le Luxembourg.
    Pour ce qui est des flandres... J'aime assez tes exemples :-)

    La peur flamande: 1° perdre 70% de leurs exportations qui vont vers les deux Région francophones !
    2° perdre les 20 à 30 milliards euro spoliés chaque année sur le dos de la Région Bruxelloise et de sa périphérie francophone et donc, Bruxelloise de fait.
    3° Devoir trouver un job pour les 100.000 flamands de service qui nous sont imposés.
    4° Devoir partager les 120.000 jobs et les revenus liés à l'Aéroport Fédéral de Bruxelles sinon plus un seul avion ne pourra décoller !
    5° perdre la manne des diamants (trafic hors TVA) qui représente plus de 15% du PIB flamand !


    Anonyme dit

    fluffy82 Le Port d'Anvers, de Zeebruges, l'Aéroport de zaventem et Sidmar onr été non seulement payé par l'état belgique donc par la Wallonie en grande partie (car les flandres mis à part les patates et les crevettes n'avaient rien à offrir au pays) mais en plus tous ces travaux ont été réalisés qu'avec des entreprises flamandes... Les contreparties ont les attend toujours..! La parole d'un politique flamand ou rien c'est du pareil au même...


    Anonyme dit

    fluffy82 la Région Bruxelloise n'utilise pas le flamand de part le souhait de ses habitants et les flamands à Bruxelles y sont tout au plus 5%. Seule Bruxelles 1000, est la capitale du royaume devenu fédéral mais qui est craché par plus de 50% des flamands donc de fait nous n'avons plus d'obligation vis à vis de cet idiome inusité...
    Dès à présent nous pouvons affirmer que ce qui suit deviendra factuel Primo Dans le cadre des trois Régions, nous ne pourrons plus tolérer très longtemps encore ni les lois linguistiques d'un autre âge ni une présence politique flamande sous quelques formes que ce soit si les flandres refusent encore obstinément le strict respect de la convention cadre sur la protection de la minorité francophone des flandres, cela doit être clair. Secundo, dans le cadre du traité de Lisbonne et du libre choux à l'autodétermination d'un peuple à poser des choix, vous le pourrez plus très longtemps encore empêcher le grand Bruxelles de s'émanciper face à une flandre égoïste, repliée sur elle même, rongée par ses complexes et bouffie par un nationalisme nauséabond... C'est pas moi qui le dit mais bien des représentants d'instances Internationales dans des rapports condamnant les flandres et ses politiques de discriminations, de vexations, d'intimidations vis à vis de sa minorité francophone forte de près de 500.000 citoyens !
    Si les flandres se conformaient au respect des conventions internationales, le problème linguistique serait largement et définitivement réglé. Les francophones prônent des solutions justes et égales pour tous. Les flamingants n'ont que de la haine pour tout ce qui n'est pas flamand et essayent désespérément d'emporter la Région Bruxelloise dans leurs délires afin de pouvoir en financer ses dérives inévitables...


    Anonyme dit

    --> fluffy82 ... Vous voulez que je vous parle de tout l'argent qui est allé de la Flandre à la Wallonie après la guerre 40-45?

    Je vous prends au mot... OUI
    Nous allons bien rire ...

    Rappel 1 (nous sommes impatients... ;-)


    fluffy82 dit

    "en acceptant la spécificité de Bruxelles"
    --> = en parlant français. Mais ce n'est pas le but de Bruxelles. "avoir un service bilingue" ne veut pas dire "tout le monde doit pouvoir parler français"

    "car Bruxelles ce n'est pas la Flandre"
    --> Bruxelles n'est pas la Wallonie ni la France non plus. Le néerlandais a toujours un statut officielle dans la région, commencez à respecter ce statut.
    Bruxelles est la capitale de TOUS les belges, pas seulement des francophones.

    "la seule chose qui intéresse la Flandre c'est d'annexer Bruxelles pour prendre son indépendance"
    --> Personne ne veut ça. Tout ce que les néerlandophones veulent, c'est d'être respecté à Bruxelles et - surtout - en Flandre, chez eux.
    Je répète: ce sont les francophones qui ne respectent pas les lois et les accords, pas les néerlandophones. Ce sont les francophones qui poussent vers une scission, pas les néerlandophones. Je n'ai jamais parlé de scission, c'est vous qui insistent tout le temps là-dessus.

    "Primo Dans le cadre des trois Régions, nous ne pourrons plus tolérer très longtemps encore ni les lois linguistiques d'un autre âge ni une présence politique flamande sous quelques formes que ce soit si les flandres refusent encore obstinément le strict respect de la convention cadre sur la protection de la minorité francophone des flandres, cela doit être clair."
    --> en autres mots: vous voulez faire enlever une loi afin de ne plus devoir respecter les mêmes droits que vous exigez d'avoir en Flandre? Très hypocrite, je trouve... "Vous devez nous respecter, mais nous ne devons pas vous respecter".

    "Secundo, dans le cadre du traité de Lisbonne et du libre choux à l'autodétermination d'un peuple à poser des choix, vous le pourrez plus très longtemps encore empêcher le grand Bruxelles de s'émanciper face à une flandre égoïste, repliée sur elle même, rongée par ses complexes et bouffie par un nationalisme nauséabond."
    --> Vous parlez toujours de la Belgique comme une nation. Ben alors, faisons un referendum sur Bruxelles dans tout le pays. Tout le monde devrait décider ce qui devient de sa capitale. Garder les lois linguistiques ou non. On verra bien le choix du peuple.

    "sa minorité francophone forte de près de 500.000 citoyens"
    --> il n'y en a à peine 300.000 - dont seulement 166.000 autour de Bruxelles. ça ne fait toujours moins que 5% de la population en Flandre et +/- 10% au Brabant flamand...
    Et je répète: vous voulez être "protégé" comme minorité en Flandre, mais vous refusez de "protéger" les néerlandophones à Bruxelles et en Wallonie. C'est hypocrite. (je sas, les protections existent sur papier, mais elles ne sont pas appliquées...)

    "Si les flandres se conformaient au respect des conventions internationales"
    --> Si les députés internationales qui ont regardé la situation n'étaient pas tous français/francophone et avaient parlé à d'autres gens que 28 francophones et 10 néerlandophones d'extrème droite, le résultat de leur recherche aurait été différent. Faisons la même chose avec une équipe allemand-hollandais-suédois, par exemple.
    De toute façon, la Flandre n'a pas été condamnée. Le fameux conseil a exprimé sa préoccupation que la Flandre doit veiller que la situation ne dégénère pas. Sur la situation actuelle, aucune reprimande a été faite. mais on sait bien que la presse francophone aime bien tourner les choses contre la Flandre...


    Anonyme dit

    Fluffy:
    "Vous parlez toujours de la Belgique comme une nation. Ben alors, faisons un referendum sur Bruxelles dans tout le pays. Tout le monde devrait décider ce qui devient de sa capitale. Garder les lois linguistiques ou non. On verra bien le choix du peuple"

    --> la plus petite cellule autonome dans le cadre du droit des peuples à s'autodéterminer est la commune. Donc commune par commune, demander aux gens ce qu'ils veulent à du sens. Mais désolé de vous décevoir, toute la Belgique n'a rien à dire sur comment veulent vivre les Bruxellois. Par contre suivant ce que vous dites, faisons un référendum sur "la belgique unie ou pas" dans tout le pays. Mais bon, vous connaissez déjà la réponse en flandre, près de 50% vote VB et NVA qui sont séparatistes. J'espère que ce pourcentage sera aussi très élevé en wallonie qu'on en finisse une fois pour toutes et qu'on essaye de vivre en bons voisins. Par contre, il vous faudra faire un effort pour mieux vous intégrer à Bruxelles francophone...


    fluffy82 dit

    "Je vous prends au mot... OUI"

    --> Je veux simplement dire que depuis la guerre, la situation s'est inversée et ce que les francophones "payaient" à la "pauvre" Flandre, la Flandre paie maintenant aux francophones.

    * le financement par la Flandre de plus que 20% de l'enseignement à Bruxelles
    * le financement de la Flandre de 60% des événements et institutions culturelles à Bruxelles
    * les 1400 caméras ur les routes flamandes contre moins que 20 sur les routes wallonnes; les amendes sont quand-même divisées également
    * avec la moitié de la population (3,5 million contre 6,2 million) et moins de personnes âgés, la Wallonie coûte 6,74% plus en mutualité
    * le taux de chômage qui est beaucoup plus élevé en Wallonie qu'en Flandre (--> la Flandre paie plus de sécurité sociale, la Wallonie en reçoit plus)

    etc etc etc


    fluffy82 dit

    "Par contre suivant ce que vous dites, faisons un référendum sur "la belgique unie ou pas" dans tout le pays."
    --> Je suis sûr qu'il y a plus de séparatistes en Wallonie qu'en Flandre. Si on ne peut voter que pour un parti politique dont on est d'accord avec TOUT leur programme, faudra mieux voter blanc ou ne pas voter du tout...


    Anonyme dit

    "Je suis sûr qu'il y a plus de séparatistes en Wallonie qu'en Flandre" --> puisse le ciel vous entendre ;)

    par contre aucun parti ne le propose en wallo brux, c'est bien dommage...


    fluffy82 dit

    "par contre aucun parti ne le propose en wallo brux, c'est bien dommage..."
    --> le Rassemblement Wallon, Mouvement de Citoyens Wallons, Wallon-Socialisme Démocratique, Parti France, et je suis sûr que j'en oublie.
    Et ce n'est pas un parti politique en soi, mais la création de "Wallonie-Bruxelles" est la plus grande preuve séparatiste des francophones.


    fluffy82 dit

    Tenez, quelques citations intéressantes sur le wallon et la nomination "Flandre" pour la Belgique néerlandophone, tant qu'on y est:

    "Le décret du 8 pluviôse An II (...) ne prévoit pas d'envoyer des instituteurs dans la Wallonie romane. Les révolutionnaires eux-mêmes semblent donc considérer que la proximité entre le français et le wallon est suffisamment grande pour ne pas traiter la Wallonie comme la Bretagne, la Corse, l'Alsace ou la Flandre. [Astrid Von Busekist, 1998, pp. 22-28]"

    "Face à la diversité linguistique de la population, les deux grands ordres religieux créèrent, au début du XVIIe siècle une « province de Wallonie » et une « province de Flandre », délimitant ainsi, non certes politiquement, mais à quelques égards administrativement et socialement, le territoire des deux plus grandes Régions belges actuelles [Jean-Marie Lacrosse, 1997, p. 17]"


    Anonyme dit

    "la création de "Wallonie-Bruxelles" est la plus grande preuve séparatiste des francophones" --> Mais non Fluffy, mais non, voyez plutôt cela comme de l'autonomie, un pas vers le confédéralisme tant demandé par les flamands. De plus, ça fera du bien à la flandre de ne plus avoir ce boulet à son pied n'est ce pas ;)


    Anonyme dit

    *fluffy82 a dit...

    Bruxelles est la capitale de TOUS les belges, pas seulement des francophones.
    --
    effectivement... mais cela ne veut pas dire que chaque habitant de la capitales doit parler les TROIS langues nationales du pays...
    Bruxelles n'a-t-elle pas aussi le statut de capitale de l'Europe donc il faudrait qu'on parle au moins 15 langues différentes... sacré fluffy... vous pouvez retourner à l'école...
    moi j'en parle déjà 5....


    fluffy82 dit

    "mais cela ne veut pas dire que chaque habitant de la capitales doit parler les TROIS langues nationales"
    --> Non, mais au moins les deux qui y sont officielles.

    "vous pouvez retourner à l'école...
    moi j'en parle déjà 5...."
    --> J'en parle trois couramment (NL/FR/ENG), j'ai une très bonne base de 3 autres (espagnol, suédois, allemand), je sais me faire comprendre en italien et j'ai un très bon niveau de lecture en danois, norvégien, catalan et pas mal de portugais.
    Je devais commencer des cours de grec en septembre mais les cours tombaient sur des heures impossibles pour moi, j'espère pouvoir le faire l'année prochaine.
    À vous :)


    Anonyme dit

    "mais cela ne veut pas dire que chaque habitant de la capitales doit parler les TROIS langues nationales"
    --> Non, mais au moins les deux qui y sont officielles.

    -----

    Encore, encore... Cela fait longtemps que je n'ai plus autant ri ;-)

    Fluffy, franchement, pensez-vous sérieusement qu'obliger tous les Bruxellois à parler FR et NL - y compris les eurocrates rond-point Schumann, où de plus de restaurants proposent une carte bilingue FR-EN, est l'avenir?


    Anonyme dit

    fluffy82 a dit...
    --> Non, mais au moins les deux qui y sont officielles.
    ---
    pour parler correctement le flamand il faudrait déjà que vous vous mettiez d'accord entre vos différent patois...
    Quand un gantois et un limbourgeois sont en réunion..., ils doivent faire appel à un traducteur car ils ne se comprennent pas... raison pour laquelle ils utilisent souvent le français....


    Anonyme dit

    la Flandre paie maintenant aux francophones.... Quelle pauvreté dans vos argumentations... Comme d'habitude chez les rats flamingants d'ailleurs !

    * le financement par la Flandre de plus que 20% de l'enseignement à Bruxelles
    FAUX... 1° l'enseignement est ... Communautaire 2° une grosse partie est financée par la VGC qui est l'organe flamand de la Région Bruxelloise qui en détourne 20% des moyens pour moins de 5% de la population soit un vol qualifié ! 3° moins de 50% des élèves y viennent de la Région Bruxelloise
    Conclusion cassez vous et nous y gagnerons
    * le financement de la Flandre de 60% des événements et institutions culturelles à Bruxelles FAUX
    1° matière communautaire
    Conclusion cassez vous et nous y gagnerons
    * les 1400 caméras ur les routes flamandes contre moins que 20 sur les routes wallonnes; les amendes sont quand-même divisées également
    FAUX
    Selon certains critères cités dans la presse et issus d'une étude réalisée par l'Union des villes et communes flamandes,
    83 % des amendes seraient perçues en Flandre et 5 % en Wallonie. Mais d'autres chiffres ont cependant déjà été cités :
    en 2002, Bert Anciaux estimait que 59 % des amendes avaient été payées par les Flamands, 24 % par les Wallons et 18 % par les Bruxellois.
    J'ai également pu lire encore d'autres chiffres qui mentionnaient 52 % pour la Flandre, 37,4 % pour la Région wallonne et 5,4 % pour la Région bruxelloise.
    Il faut également prendre en compte le nombre de véhicules plus important en Flandre qu'en Wallonie.
    La clef de répartition est, elle, actuellement de 57 % pour la Flandre et de 37 % pour la Wallonie.
    Au Nord du pays, plusieurs voix se sont fait entendre, comme par exemple l'Union des villes et communes flamandes, afin de demander une révision de cette clef.
    le critère « rendement » des poursuites policières semble peut être pertinent pour fonder une clé de répartition entre les autorités responsables de la sécurité routière.
    Ce qui pourrait importer, ce n'est pas le « stakhanovisme » des procès-verbaux, mais la prise en compte de la réalité institutionnelle (taille de la zone),
    géographique (kilométrage des voiries) et, dans une moindre mesure, des résultats engrangés dans la lutte contre l'insécurité routière.... Et là surprise: Il y a deux accidents avec dommages corporels enregistré en Flandre pour un à Bruxelles et en Wallonie réunies… Est-ce bien utile d’imposer autant de radars ?
    Total annuel des accidents corporels enregistrés Région Flamande (chiffres du mois de Juin 2010)
    Région Flamande 29.563
    Région Wallonne 13.397
    Région Bruxelloise 392


    * avec la moitié de la population (3,5 million contre 6,2 million) et moins de personnes âgés, la Wallonie coûte 6,74% plus en mutualité
    FAUX

    * le taux de chômage qui est beaucoup plus élevé en Wallonie qu'en Flandre (--> la Flandre paie plus de sécurité sociale, la Wallonie en reçoit plus)
    FAUX Vous êtes friand de chiffres, quelques uns pour la route alors, mais je doute fort que vos rétines résistent longtemps : NON demandeurs d'emploi ayant droit alloc de l'Onem : Wl 30,3% - Fl 60,2%, chômeurs temporaires Wl 30,6% - Fl 65,2%, accueil enfants : Wl 32,4% - Fl 67%, prépension mi-temps Wl 28,9% - Fl 67%, interruption de carrière Wl 28,9% - Fl 69,5%, crédit temps Wl 22,6% - Fl 72,1%. Je précise bien que TOUTES ces allocations sont payées par l'Onem, mais que les intéressés ne sont évidemment pas comptabilisés dans les chiffres du chômage. Une petite cerise sur le gâteau, la flandre s'arroge également 68,3% du montant des chèques repas remboursés par la sécu ! Toujours vivant fluffy82 ?


    Anonyme dit

    fluffy82 a dit...

    -> Non, mais au moins les deux qui y sont officielles
    ---
    cela doit venir de la traduction en flamand car en français on en a une toute autre lecture....de ce bilinguisme...


    Anonyme dit

    Parce qu'ils vivent 4 ans plus vieux. Les transferts, parlons-en avec la "Flandre forte" Les Flamands n'ont pas insisté sur le fait que les statistiques montrent qu'ils vivent en 2010 déjà 4 ans de plus que les Wallons et avec des pensions supérieures aux Wallons. Or si on multiplie 48 mois * 1500 euros * 1.000.000 flamands cela fait 72 milliards supplémentaires pompés dans les pensions, plus les soins de santé, très chers, des personnes âgées. Comme c'est en leur défaveur et que cela va s'accentuer avec les années (maxi dans 15 ans), voilà pourquoi il ne parlent jamais des pensions. Et les prépensions, les "brug pensioen" qu'ils ont accordées si généreusement, ça non plus on n'en parle pas. Idem pour Chômage temporaire et allocations connexes. Travailleurs à temps partiel avec maintien de droits et allocation de garantie de revenus, Prépension à mi-temps, Interruption de carrière et congés thématiques, , Crédit-temps… Edifiant… Maintenant il faudrait ajuster la moyenne des pensions flamandes qui est supérieure aux 1.220 eur/mois et estimer l'intégrale depuis 1963, année où les PIB Wal Vs Fla ont été équivalents tout en ajustant les espérances de vie. Et cela en fera des milliards d'euros pompés par les Flamands uniquement parce qu'ils vivent 4 ans plus vieux. Ajouter à ceci les suppléments de soins de santé engendrés sur des personnes âgées pendant 4 années…
    Avec des nationalistes, il faut imposer le rythme et précipiter les choses car dans le fond, ce sont des gens très lents qui ont peur de leur ombre ! Ils parlent de révolution et n'osent ni l'évolution ni même le progrès ! Le pire chez les nationalistes c'est qu'ils représentent et revendiquent qu'une seule chose, le passé avec en plus le mépris des autres !


    Anonyme dit

    * avec la moitié de la population (3,5 million contre 6,2 million) et moins de personnes âgés, la Wallonie coûte 6,74% plus en mutualité

    fluffy82 Oups sorry, j'ai peut être été trop vite .... Pourrais tu être plus précis dans ton affirmation car ta phrase comme telle ne veut strictement rien dire ! Que viennent faire des mutualités ici ?


    Anonyme dit

    * fluffy82
    --> J'en parle trois couramment (NL/FR/ENG), j'ai une très bonne base de 3 autres (espagnol, suédois, allemand), je sais me faire comprendre en italien et j'ai un très bon niveau de lecture en danois, norvégien, catalan et pas mal de portugais
    ---
    s'il y avait du mandarin, de l'indien... ou de l'arabe.... je dirais ouaaah..... mais là c'est juste d'un niveau commun pour quelqu'un qui s'intéresse un peu aux langues... :)


    fluffy82 dit

    "pensez-vous sérieusement qu'obliger tous les Bruxellois à parler FR et NL "
    --> Personne ne demande ça. Les fonctionnaires qui sont en contact avec le public, les services publiques et les communications officielles doivent être bilingues. Pas tous les bruxellois.
    En gros: ce que dit la loi à Bruxelles-ville depuis 1933 et aux 19 communes depuis 1962.

    "ils doivent faire appel à un traducteur car ils ne se comprennent pas"
    --> C'est une grande bêtise, une invention des francophones pour pouvoir utiliser contre nous. Je suis néerlandophone, croyez moi: une limbourgeois et un gantois et n'importe quel autre néerlandophone se comprennent très bien entre eux. Faudra peut-être d'abord apprendre la langue avant de raconter des histoires ridicules.

    "raison pour laquelle ils utilisent souvent le français"
    --> On n'utilise le français que quand il y a un francophone dans la réunion. Si il y a d'autres nationalités qui ne parlent pas le néerlandais, on utilise surtout l'anglais.

    "1° l'enseignement est ... Communautaire"
    --> La communauté flamande paie 20% de l'enseignement à Bruxelles. Mieux comme ça?

    "20% des moyens pour moins de 5% de la population"
    --> Donc, 26% du budget de la Flandre (VGC, communauté flamande,...) va aux francophones.
    Transfer 1 confirmé par vous-même.

    "60% des événements et institutions culturelles à Bruxelles FAUX
    1° matière communautaire"
    --> la Flandre = communauté + région flamande... si la communauté paie qque chose, c'est donc automatiquement "la Flandre" qui paie

    "59 % des amendes avaient été payées par les Flamands, 24 % par les Wallons et 18 % par les Bruxellois."
    --> Donc, la Flandre receuille toujours 3x plus d'argent que Bruxelles, mais elle ne reçois pas trois foir plus de souventions.
    Transfer 2 confirmé par vous-même.

    "Wl 30,3% - Fl 60,2%, chômeurs temporaires"
    --> Lol, allez prendre des cours de statistique, SVP... Bien sûr en nombres la Flandre a plus de chômeurs, mais on a aussi le double nombre de population. Le fait reste qu'en Flandre le taux relatif de chômeurs (donc: le pourcentage de chômeurs sur la population active) est 6,38%.
    À Bruxelles, ce pourcentage s'élève à 20,6% et en Wallonie 13,2% (chiffres de mai 2012).

    "bilinguisme"
    --> l'encyclopédie Larousse: "Situation d'un individu parlant couramment deux langues différentes"
    le Petit Robert: "Qui parle, possède parfaitement deux langues."
    Wikipédia: "Le bilinguisme peut se rapporter à des phénomènes concernant : un individu qui connaît deux langues"
    Je ne comprend pas comment vous pouvez avoir une autre notion du mot "bilinguisme"...

    "Que viennent faire des mutualités ici ?"
    --> La plus grande partie de l'argent dépensé par les mutualités sont aux personnes agées, qui - logiquement - ont plus besoin de médicaments, visites médicales, soins à domicile etc. Le plus de vieux, le plus que ça coûte aux mutualités (+ CAAMI).

    "s'il y avait du mandarin, de l'indien... ou de l'arabe.... je dirais ouaaah..... mais là c'est juste d'un niveau commun pour quelqu'un qui s'intéresse un peu aux langues... :)"
    --> l'arabe et le finlandais sont sur mon programme. J'ai le temps, je n'ai même pas 30 ans :)
    Par contre, le finlandais ne sert à strictement rien, et je n'ai pas encore décidé quel arabe je veux apprendre (classique, égyptien, libanais, marocain,...).
    Et si ça compte: je sais lire et prononcer correctement le russe sans savoir ce que je dis ;)


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit..
    -bilingue : Qui parle, possède parfaitement deux langues
    Je ne comprend pas comment vous pouvez avoir une autre notion du mot "bilinguisme"...
    ---
    vous avez mis le doigt dessus... bilingue se rapporte aux personnes et non à une ville ou à une commune... votre interprétation du texte est donc totalement erronée... probablement à cause du vocabulaire flamand qui est plus limité que le français... :)
    --->
    La plus grande partie de l'argent dépensé par les mutualités sont aux personnes agées, qui - logiquement - ont plus besoin de médicaments, visites médicales, soins à domicile etc. Le plus de vieux, le plus que ça coûte aux mutualités (+ CAAMI).
    --
    33% de la population en Flandre à aujourd'hui plus de 66 ans... et cette évolution est exponentielle au plus nous avançons dans le temps...
    D'après une étude des mutualités les plus grand problème en Flandre seront la sénilité et les pertes de mémoire :)
    Il paraitrait que ce serait de plus en plus précoce...
    -->
    l'arabe et le finlandais sont sur mon programme.
    ---
    entre promesse et le faire il y a deux mondes... et chez les trentenaires c'est connu beaucoup de promesses et peu de résultats aujourd'hui... il faut attendre la quarantaine pour commencer à réellement murir...

    Au fait vous pouvez toujours ajouter dans votre faible palmarès que vous parlez aussi la langue de bois... :)
    -->
    J'ai le temps, je n'ai même pas 30 ans :)
    --
    30 ans et déjà avec de tels idées...
    Je n'ose vous imaginer à 40 ans car vous en paraîtrez 70... que voulez-vous les idées noires vieillissent plus vites les personnes.... c'est connu...
    --> C'est une grande bêtise, une invention des francophones pour pouvoir utiliser contre nous. Je suis néerlandophone, croyez moi: une limbourgeois et un gantois et n'importe quel autre néerlandophone se comprennent très bien entre eux. Faudra peut-être d'abord apprendre la langue avant de raconter des histoires ridicules.
    ---
    Je ne suis pas comme vous à inventer des histoires sur Bruxelles moi comme d'autres avons vécu cela.... :)


    Anonyme dit

    Mais ont s'en fout des langues que les gens parlent ! Quel ridicule enseignement qui oblige nos jeunes à consacrer une partie de leur temps à apprendre à aboyer un patois alors que la planète tourne en anglais ! Supprimons cet exemple de mauvaise gestion et obligeons nos jeunes à pratiquer leur langue maternelle et l'anglais.
    Dans le grand Bruxelles soit 40 communes, le flamand y disparaîtrait en moins de 15 ans pour le bien de tous !


    Anonyme dit

    Le réseau wallon recense 744 radars préventifs ou répressifs, soit un tous les 72 km, selon des chiffres du cabinet du ministre Benoît Lutgen. Le réseau routier flamand en arbore un tous les 40 kilomètres…"Il y a plus de radars au kilomètre en Wallonie qu'en France, où il y en a beaucoup sur les autoroutes mais très peu sur le réseau secondaire. En wallonie, c'est l'inverse.
    La Flandre n'a donc pas seulement le réseau routier le plus dense d'Europe, mais aussi le plus de radars en Europe", souligne Touring déjà dans un communiqué en 2008.
    La Région wallonne est également prête à lancer le premier "radar tronçon" de Belgique. Le mécanisme est déjà opérationnel au tunnel de Cointe depuis 2 ans et demi. Il calcule la vitesse moyenne d'une voiture et avertit l'automobiliste s'il dépasse les 80 km/h autorisés. Un dispositif similaire est en cours d'élaboration à Gand. Pour donner lieu le cas échéant à des contraventions, le matériel doit être homologué par le secrétaire d'Etat fédéral à la Mobilité, Etienne Schouppe. Or l'arrêté royal se fait attendre depuis très très longtemps, a regretté M. Lutgen. "On attend cet arrêté pour mettre le tronçon en fonction. Peut-être M. Schouppe attend-il de son côté que le radar tronçon de Gand soit opérationnel? Je n'ose y croire", a-t-il dit.


    Anonyme dit

    Rien que pour fuffly et son fumeux port d'anvers...qui fut le premier port au monde s'explique au 19e siècle par la croissance de l'industrie lourde en Wallonie. Anvers est intégré au projet industriel du système belge des banques qui avaient pour cadre le monde entier, notamment à travers la construction de vies ferrées dans plusieurs continents (en Europe mais aussi en Russie et en Chine par exemple). La colonisation du Congo est l'autre facteur de la croissance d'Anvers. De nombreux canaux sont construits de Liège et du Hainaut vers Anvers.C'est un des ténors du mouvement flamand intégré au Parti catholique, Georges Helleputte qui mit sur le métier la proposition de relier Liège à Anvers par le Canal Albert, lui-même et ses collègues flamands craignant la concurrence de Rotterdam et les Liégeois qui auraient pu s'y relier par la Meuse comme le montre toute l'affaire du Bouchon de Lanaye, qui n'est pas nécessairement un choix wallon en faveur de Rotterdam. Mais qui peut mettre en concurrence les deux ports au profit de l'économie de la région liégeoise...


    Anonyme dit

    ...De 1957 à 1968 par exemple Anvers va bénéficier de 10 milliards d'investissements publics générant pour cette période pour plus de 50 milliards d'investissements privés. Le port de Zeebruges a lui nécessité des travaux estimés en 1970 à 115 milliards de francs, les dépenses étant peu à peu arrachées des différentes gouvernements, les ministres wallons ne s'opposant pas à ce projet, en raison des compensations promises mais qui ne pouvaient, cumulées, dépasser 16 milliards...Dans la foulée des avant-projets de Zeebruges, on compte la création de Sidmar, un investissement du capitalisme francophone en Flandre mais dont La décision politique en Belgique (CRISP, 1965), estime qu'il n'a pu se concrétiser (on songeait d'ailleurs à d'autres implantations comme le Borinage), que grâce à un crédit de 7,5 milliards de la CGER et de SNCI, soit 43% du total investi et la création de Sidmar a été l'une des décisions qui a mis en grave péril, la sidérurgie wallonne (notamment parce que la Belgique était déjà alors en situation de surcapacité de production pour l'acier). Sidmar se voulait aussi une réponse à un autre projet sidérurgique concocté en Hollande et qui devait prendre place sur l'île de Rozenburg, au large de Rotterdam, mais ce projet ne vit jamais le jour. En fait, le sillon industriel wallon aurait pu trouver d'autres ports comme Dunkerque et Rotterdam pour écouler les produits de ses entreprises, mais la Wallonie est restée solidaire d'un projet national belge...


    Anonyme dit

    On pourrait ajouter aux ports, l'aéroport de Zaventem qui, lui aussi, se trouve en Flandre. Dans Choisir la Wallonie, Jean-Claude Van Cauwenberghe a développé l'idée suivante : »Jamais (...) Charleroi Airport ou Bierset n'auraient pu connaître leur développement actuel et générer les milliers d'emplois directs et indirects que l'on sait. De tout temps en effet, en fonction de son option centralisatrice - et de la localisation de Zaventem en Flandre sans doute - les crédits de l'Etat s'étaient massivement concentrés sur l'aéroport national aussi bien pour le trafic voyageurs que pour le transport de fret. Pour les cinq années de 1975 à 1979, par exemple, l'aéroport national avait bénéficié de 7 milliards 860 millions de francs belges d'engagements réels, tandis que l'ensemble des aéroports régionaux, flamands et wallons en recevaient 796 millions, Gosselies et Bierset en obtenant pour leur part respectivement 168 et 261 millions. »...
    Les flamands détournent et spolient l'état belgique depuis sa création...


    Anonyme dit

    Les flandres et le détournement des fonds public... Il est à remarquer que, tandis que le Plan Marshall pour la Wallonie représente un effort de relance d' 1 milliard d'€ sur 4 ans, la Flandre impose au niveau fédéral une politique de réduction des charges patronales qui sur la période 1999-2007 a représenté un effort de 27.529 milliards d'€. Et où la part de la Wallonie se monte à 8.973,2 milliard d'€... Soit un cadeau de 20 milliards € aux flandres ... 850 milliards de Feb !


    Anonyme dit

    Encore plus gros... La répartition des Fonds structurels Européens ayant fait l'objet de négociations intergouvernementales entre la Flandre et la Wallonie de 1989 à 2013 !
    Les flandres empêchant sinon la Wallonie d'obtenir un seul euro des fonds structurels Européens... Elles en ont détournés... 60% ! C'est pas du chantage, c'est de l’ignominie ! Et après cela Fuffly et ses flamingants il vont justifier cela comment ?
    Qu'il me parle seulement des charbonnages, des aides nationales lors des plans de relances économiques, des aides aux secteurs nationaux ou même du plan Marshall en 1947 et des fonds qui ont servi aux indemnisation des dommages de guerres 40-45... Je t'en prie Fuffly éclaire nous ! ET que tu parles le rasta ou le flamand d'Ypres , nous, ont s'en fout...


    fluffy82 dit

    "bilingue se rapporte aux personnes et non à une ville ou à une commune"
    --> Ce sont justement les personnes qui me posent problème! Les communes sont bilingues (afin, ils essaient, souvent par moyen de google translate).
    Mon problème est que quand j'appelle les pompiers, la personne à l'autre bout du fil doit me parler en néerlandais. Quand je vais à la poste ou à la commune, la personne au guichet doit me parler en néerlandais. Quand je vais à l'hôpital, je veux au moins avoir un infirmier(e) qui peut me traduire ce que dit le médecin si il ne parle pas néerlandais. Etc.
    Donc vous avouez que certaines personnes habitant à Bruxelles ne respectent pas la loi? Merci :)

    "33% de la population en Flandre à aujourd'hui plus de 66 ans.."
    --> Donc, logiquement la Flandre devrait dépenser plus d'argent. Mais le contraire est vrai: la Wallonie a moins de vieux, mais dépense plus. Cherchez l'erreur. C'était exactement ce que je voulais dire dans le premier commentaire. Merci donc pour me donner raison une deuxième fois.

    "vous parlez aussi la langue de bois..."
    --> *lol*, j'avoue... :)

    "Supprimons cet exemple de mauvaise gestion et obligeons nos jeunes à pratiquer leur langue maternelle et l'anglais. "
    --> Ben voilà le francophone typique qui veut ignorer plus que 60% de la population belge et en même temps sa constitution, des lois supplémentaires (dites "linguistiques") et des décisions de plusieurs organes de justice.
    Soit vous êtes anarchiste - qui est interdit - ou vous êtes idiot - ce qui n'est pas de votre faute, mais faudra le soigner tout de même.

    "l'aéroport national avait bénéficié de 7 milliards 860 millions de francs belges d'engagements réels, tandis que l'ensemble des aéroports régionaux, flamands et wallons en recevaient 796 millions"
    --> Vous auriez voulu 5 aéroports nationales alors? Dans un petit pays comme la Belgique? Zaventem a été choisi parce que:
    1) elle a une position centrale
    2) c'est l'aéroport de Bruxelles, la capitale
    3) l'infrastructure y était déjà et était meilleure
    4) dans les années '30 un test a été fait à Charleroi par Sabena avec des vols vers Londres, Paris etc mais ça n'a pas marché


    BXXL dit

    Fluffy a dit:
    "--> Ben voilà le francophone typique qui veut ignorer plus que 60% de la population belge et en même temps sa constitution, des lois supplémentaires (dites "linguistiques") et des décisions de plusieurs organes de justice."

    Ah ? Parce que la Flandre respecte la constitution ?
    Bruxelles capitale de la Flandre = violation de la Constitution.
    Bruxelles région à part entière du Royaume de Belgique n'est pas reconnue par la Flandre alors que c'est écrit noire sur blanc. (19 communes)
    Tous les décrets flamands digne d'une Allemagne qui n'existe heureusement plus sont déclarés anti-constitutionnels et anti-démocratiques par le conseil d'état et nombres d'instances internationales.
    Respect de la constitution... S'il vous plait.
    Il est quand même étrange de constater que les francos de Belgique ne sont jamais condamnés pour ce genre de pratiques ni ne souffrent d'aucune mauvaise réputation à l'étranger. Contrairement à vos semblables Fluffy
    La Flandre ne fait que récolter ce qu'elle a semer depuis des dizaines d'années et pourtant les flamands font les étonnés !
    Mais je sais Fluffy. Toute l'Europe est franco. C'est pour ça que tout le monde est contre vous...
    Nous avons +/- le même age. Vu votre mentalité je pensais que vous aviez au moins 60 ans ! (genre vieux flaminguant frustrés comme il en existe beaucoup)
    Il n'es pas encore trop tard pour vous. Acceptez les faits tels qu'ils sont et la réalité du terrain. Vous serez surement soulagé.


    fluffy82 dit

    "Bruxelles capitale de la Flandre = violation de la Constitution"
    --> Où dans la constitution il est marqué que la Flandre ne peut pas avoir sa capitale à Bruxelles? Nulpart.
    Je vous rappelle que la Communauté française est aussi basée à Bruxelles. Donc vous pouvez faire ce que - selon vous - la Flandre ne peut pas? Soit vous êtes vous-même anti-constitutionnel, soit ce n'est pas anti-constitutionnel.
    La seule chose qui a été contesté, est le nom "capitale", ce que je peux comprendre. Mais rien n'empêche les institutions flamandes d'avoir leurs bureaux à Bruxelles, comme des centaines d'autres.

    "Bruxelles région à part entière du Royaume de Belgique n'est pas reconnue par la Flandre"
    --> et pourquoi Bruxelles ne serait-elle pas reconnue comme région par la Flandre? C'est une région comme la Flandre et la Wallonie.

    "Il est quand même étrange de constater que les francos de Belgique ne sont jamais condamnés pour ce genre de pratiques"
    --> Je le trouve bizarre aussi... Mais bon, les francophones sont au dessus de la loi de toute façon donc on comprend pourquoi personne ne réagit quand ils ignorent la loi. Et quand on réagit, on est traité pour fasciste.

    "Acceptez les faits tels qu'ils sont et la réalité du terrain."
    --> Donc changer ma vie et ignorer mon histoire et ma culture, dans mon propre pays, dans ma propre ville, pour faire plaisir à une minorité impérialiste anarchiste? Non merci... Je suis néerlandophone et je le resterai. J'ai des droits et je me battrai pour qu'on les applique.


    BXXL dit

    Vous refusez encore les faits (et la constitution)

    Un peu d'information sur le sujet ne fera pas de mal. Apparament vous n'est pas du tout au courant de la situation.

    http://www.francophonedebruxelles.com/2008/11/bruxelles-nest-pas-la-capitale-de-la.html


    fluffy82 dit

    "Vous refusez encore les faits (et la constitution)"
    --> Vous les refusez aussi en vouloir éliminer le néerlandais de Bruxelles et sa périphérie.

    Concernant l'article que vous indiquez:

    * le Conseil d'Etat n'a donné qu'un avis, qui n'a aucune valeur législative
    * même le Conseil d'Etat ne dit pas que le choix de Bruxelles est anti-constitutionnel, c'est l'auteur de l'article qui le rajoute dans son commentaire; le Conseil d'Etat estime que la flandre ne peut pas choisir sa capitale pour certaines raisons, mais PAS parce que la constitution dit autrement
    * "La capitale de la Flandre doit être située en territoire flamand." --> Je vous rappelle - si vous le voulez ou non - que Bruxelles fait aussi partie de la Communauté flamande (autant que la Communauté française). Vu que la Flandre est l'ensemble de la Communauté et de la Région, Bruxelles se trouve sur le territoire de certaines compétences flamandes.
    * "personne cependant ne songe à déclarer qu'Anvers n'est pas flamande ou que Paris n'est pas française sur base du fait qu'une partie de la population est issue de l'immigration (souvent de deuxième ou troisième génération)." --> Tout à fait. Personne ne songe de déclarer que Bruxelles et sa périphérie sont francophones sur base du fait que la population est issue de l'immigration (souvent de deuxième et troisième génération).


    Anonyme dit

    j'aime beaucoup le "Bruxelles fait aussi partie de la Communauté flamande". On ne dirait pas le contraire: La communauté flamande fait (un tout petit peu) partie de Bruxelles?


    Anonyme dit

    "l'aéroport national avait bénéficié de 7 milliards 860 millions de francs belges d'engagements réels, tandis que l'ensemble des aéroports régionaux, flamands et wallons en recevaient 796 millions"
    --> Vous auriez voulu 5 aéroports nationales alors? Dans un petit pays comme la Belgique? Zaventem a été choisi parce que:
    1) elle a une position centrale FAUX var les flandres considèrent que c'est leur aéroport... Mais bon, il est vrai qu'avec le grand Bruxelles avec lequel vous venez de marquer votre accord c'est enfin possible...
    2) c'est l'aéroport de Bruxelles, la capitale FAUX c'est pour le moment l'aéroport flamand de zaventem avec des retombées économiques qui ne sont prises en compte que pour la Région flamande ...Mais bon, il est vrai qu'avec le grand Bruxelles avec lequel vous venez de marquer votre accord c'est enfin possible...
    3) l'infrastructure y était déjà et était meilleure
    FAUX... Tous y est parti de zéro puisque l'aéroport était situé à Stockel à Woluwe-Saint-Pierre puis à Haeren à 2km de là.
    Pour rappel, la Grand place de Bruxelles est à 4Km de la fin de la piste 07L/25R...
    4) dans les années '30 un test a été fait à Charleroi par Sabena avec des vols vers Londres, Paris etc mais ça n'a pas marché
    VRAI mais l'aéroport de zaventem n'existait même pas sur plan, même pas en rêve..!

    Au fait sans grand Bruxelles, c'est la vie même de l'aéroport de Bruxelles, comme vous l'appelez, que ne sera plus possible ! C'est le premier symbole flamand qui sera détruit car devenu non rentable ! En effet comment imaginé un seul avion décoller ou attérir sans survoler la Région Bruxelloise artificiellement bridée contre l'avis de tous les citoyens ou même sans survoler la Wallonie de bien trop bas pour que cela soit admis par l'OMS ..? Une simple taxe par survol admise par l'ensemble des Instances Internationales et s'en est fini de la rentabilité de zaventem... Qui redeviendra un grand champ de patate à usage exclusif de flamands en patois local.


    Anonyme dit

    fluffy82 Mais ont s'en fout comme vous de la constitution flamando flamande faite de toute pièce sous la contrainte de parlementaires flamands majoritaires depuis 1830, faut il le rappeler !?
    .... Le monde change et vos vieilles habitudes de flamand complexé ne cadre plus avec la réalité ! Il est temps de vous y faire, de vous adapter ou de déménager dans un grand Bokrijk car pour des gens comme vous, seul un zoo ou une réserve naturelle témoignant d'un passé peu glorieux relevant plus du folklore que tout autre chose peu encore servir de litière.
    Vous revenez toujours avec des arguments qui sont moyen-âgeux en regard du monde qui nous entoure ! Vos patois ou votre langue, votre culture, vos complexes ce sont vos problèmes, pas les nôtres. Nous avons plus de respect pour les femmes voilées que pour vos complexes nauséabonds.


    Anonyme dit

    lu sur le soir:

    "« On ne s'oppose pas à une majorité sociologique » : ce serait le raisonnement répété ces derniers temps, au hasard de ses prises de paroles intimes, par Bart De Wever pour justifier cet abandon de Bruxelles aux francophones. Une formule d'abandon “ all in “, puisque la N-VA laisserait dans le package, les Flamands de Bruxelles aux Bruxellois : gardez-les. Objectif ? Anvers, ville capitale d'une région d'un état confédéral, ou d'un état indépendant ? La nuance entre les deux pourrait n'être plus qu'une question de temps. "


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...
    --> Donc changer ma vie et ignorer mon histoire et ma culture, dans mon propre pays, dans ma propre ville, pour faire plaisir à une minorité impérialiste anarchiste? Non merci... Je suis néerlandophone et je le resterai. J'ai des droits et je me battrai pour qu'on les applique
    ---
    Votre histoire je m'en tape moi je connais celle de ma famille depuis plusieurs générations à Bruxelles..

    Votre "propre ville" : mensonge
    D'autres y ont vécu bien avant vous et y vivent encore même si vous reniez cela...

    Votre culture c'est votre problème.... Vous êtes libre de manger toute la carbonnade flamande que vous voulez... chez nous personne n'en veut... car cela ramollit le cerveau...

    minorité impérialiste... à Bruxelles j'en doute.... mais peut-être n'y vivez vous pas.... car à Bruxelles c'est vous la minorité...
    C'est à cause de gens comme vous qu'il y a de plus en plus d'animosité envers le flamand...

    Vous êtes une honte pour la majorité des flamands modérés qui y vivent....

    Vous représentez tout ce que je déteste... la bêtise humaine...


    Anonyme dit

    Heureusement que tous les flamands ne sont pas aussi demeurés que les fuffly et autres nationalistes nuisibles et nauséabonds que nous aiderons plus rapidement qu'ils le croient à prendre leurs responsabilités donc en ce qui concerne la Région Bruxelloise élargie... Déménager !
    Pour ce qui est de la minorité des Bruxellois néerlandophones, il est clair qu'ils seront toujours "protégés" même le parti le plus en pointe pour la défense des francophones, le FDF, l'a inscrit à sin programme. C'est une question d'honneur ce que les flaminagnts n'ont jamais eu, préférant la couardise et la lâcheté tout au long de l'Histoire.


    fluffy82 dit

    "Pour ce qui est de la minorité des Bruxellois néerlandophones, il est clair qu'ils seront toujours "protégés" même le parti le plus en pointe pour la défense des francophones, le FDF, l'a inscrit à sin programme."
    --> Il y a une différence entre avoir des "protections" sur papier et le fait qu'elles soient exécutées...
    Sur papier, tout est clair, tout est ok. Si maintenant les francophones commencent à respecter ce qui est écrit, l'élargissement de Bruxelles se rapproche.

    "Heureusement que tous les flamands ne sont pas aussi demeurés que les fuffly"
    --> Heureusement tous les francophones ne sont pas aussi radicales, extrêmes, bêtes et discriminatoires que ceux sur ce site...


    Anonyme dit

    fluffy82 Le Région Bruxelloise ne respecte pas assez ses 55.000 Bruxellois néerlandophones ..? Vous délirez ou quoi ..?
    Que dire des flandres qui nient l’existence même des centaines de milliers de francophones qui y vivent depuis toujours ..?
    La paille et la poutre...


    fluffy82 dit

    "Le Région Bruxelloise ne respecte pas assez ses 55.000 Bruxellois néerlandophones ..? Vous délirez ou quoi ..?"
    --> Je vous en prie, cassez votre jambe et aller dans un hôpital à Bruxelles. Revenez vers moi combien de gens étaient capable de vous parler en néerlandais.
    Avec votre jambe dans le plâtre, vous vous faites agresser. Demandez à la police de faire un PV en néerlandais. Bonne chance. Puis, parce que tout a été volé, allez à la mairie d'Ixelles pour changer votre carte d'identité. Venez me dire combien de gens vous ont parlé en néerlandais et combien de documents étaient disponibles en néerlandais. Si vous avez de la chance, ils vous donnent une carte en néerlandais, mais sans doute elle sera en français.
    Peut-être qu'ils doivent vous envoyer une lettre pour dire que la carte est prête? Si vous avez de la chance et la lettre est en néerlandais - ce que je doute - elle sera 9/10 pas livré car seulement les adresses en français (rue xyz, pas xyzstraat) arrivent à la bonne adresse.
    Donc, non, la Région bruxelloise ne respecte pas assez les droits des néerlandophones.

    "Que dire des flandres qui nient l’existence même des centaines de milliers de francophones qui y vivent depuis toujours ..?"
    --> En 1960, moins que 5% de la population en Flandre (<30% dans les communes à facilités) était francophone. Si ils sont plus aujourd'hui, c'est parce qu'ils sont venus y habiter APRÈS les lois linguistiques.

    "La paille et la poutre..."
    --> Je peux dire pareil de vous... Vous voulez qu'on vous donne des droits (qui sont contraire à la constitution d'ailleurs) en Flandre, mais en même temps vous refusez de respecter les droits des néerlandophones inscrits dans la constitution, à Bruxelles et même en Flandre.


    fluffy82 dit

    PS

    "des centaines de milliers de francophones"
    --> il y en a 300.000 dans toute la Flandre, dont la moitié dans les communes à facilités. Les droits des francophones sont parfaitement respectés partout: vous pouvez parler français dans les communes à facilités, vous devez parler néerlandais dans le reste de la Flandre.


    Anonyme dit

    * flyffy82
    -> il y en a 300.000 dans toute la Flandre, dont la moitié dans les communes à facilités. Les droits des francophones sont parfaitement respectés partout: vous pouvez parler français dans les communes à facilités, vous devez parler néerlandais dans le reste de la Flandre.
    ---
    Vous devez parler néerlandais dans le reste de la Flandre.... du grand n'importe quoi...
    c'est marqué où dans la loi.. pour qu'on la présente aux eurocrates... et au parlement européen...


    Anonyme dit

    * fluffy82

    les droits des néerlandophones inscrits dans la constitution
    ---
    les droits minimaux sont respectés demandez à la communauté internationale...
    le problème c'est que vous voulez des droits maximaux qui ne pourront jamais exister à Bruxelles vu votre très faible représentativité.......

    Et à votre place, je la mettrais en veilleuse côté Flandre... car des eurocrates "non belge" ont déjà fait les frais.... des règles à la flamande.... et ils n'en sont pas content du tout....


    Anonyme dit

    * fluffy82

    --> Je vous en prie, cassez votre jambe et aller dans un hôpital à Bruxelles. Revenez vers moi combien de gens étaient capable de vous parler en néerlandais
    ---
    beaucoup plus que ce vous prétendez... et quand on a une jambe cassée... pas besoin de parler pour savoir d'où vient le problème "dikkenek"
    Par contre si vous voulez parlez de vos problèmes psycho... les meilleurs spécialistes pour comprendre un flamand névrosé comme vous c'est du côté de Bokrijk... vous voulez une adresse....


    Anonyme dit

    * fluffy82

    --> Je vous en prie, cassez votre jambe et aller dans un hôpital à Bruxelles. Revenez vers moi combien de gens étaient capable de vous parler en néerlandais
    ---
    comme à Bruxelles le flamand est bilingue n'est-ce pas flyffy82... il n'aura aucun problème à se faire comprendre...
    Par contre si le paysan du fin fond du "boergeland" flamand vient se casser une jambe à Bruxelles... il devrait faire appel à son service flamo-assistance pour se faire rapatrier...


    Anonyme dit

    * fluffy82

    Demandez à la police de faire un PV en néerlandais
    ---
    je l'ai fait et aucun problème... Vous êtes un menteur et un affabulateur....


    fluffy82 dit

    "c'est marqué où dans la loi"
    --> Dans l'article 4 de la constitution:
    "La Belgique comprend quatre régions linguistiques : la région de langue française, la région de langue néerlandaise, la région bilingue de Bruxelles-Capitale et la région de langue allemande.

    Chaque commune du Royaume fait partie d'une de ces régions linguistiques."
    (quand je dis "devez" je veux - bien sûr - dire "dans les situations où c'est obligé", donc entre autres dans les communications avec l'administration)

    "car des eurocrates "non belge" ont déjà fait les frais.... des règles à la flamande.... et ils n'en sont pas content du tout...."
    --> Pourtant, tous ceux que je connais sont d'accords avec la Flandre, et je connais plus d'eurocrates qui parlent néerlandais que des francophones belges...
    Vous confondez les eurocrates et les étrangers qui viennent habiter en Belgique pour échapper aux impôts dans leur pays d'origine... Ceux-là sont majoritairement frnaçais, et c'est connu que les francophones (belges ou français, c'est pareil) s'en fichent des autres. L'impérialisme français n'est toujours pas mort...

    "beaucoup plus que ce vous prétendez"
    --> Ben pas quand moi j'en ai besoin...

    "comme à Bruxelles le flamand est bilingue"
    --> Je ne dis pas "bilingue" mais quasi tous les flamands à Bruxelles ont une bonne connaissance de l'anglais et du français. On a tous subi 8 ans ou plus de cours à l'école, sans exception...
    Vous avez le choix de rester bête, nous on est obliger d'étudier :)

    "je l'ai fait et aucun problème"
    --> À moi l'agent a repondu - en français bien sûr - "si vous voulez faire le PV en néerlandais vous l'écrivez vous-même, je ne le parle pas"
    D'ailleurs, je dois l'avoir encore dans le fond d'une boîte...
    À une autre occasion, plus récemment, un ami à moi a été agressé vers 2h du matin. Il est allé à la police, a refusé de parler en français et il a dû attendre jusque 5h30 pour l'arrivée du premier agent qui était capable de lui parler en néerlandais.


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...
    -->(quand je dis "devez" je veux - bien sûr - dire "dans les situations où c'est obligé", donc entre autres dans les communications avec l'administration)
    --
    l'article 4 parle seulement des langues reconnues administrativement par région...
    Nulle part il est précisé qu'il faut obligatoirement parler ces langues dans ces endroits....

    -> Pourtant, tous ceux que je connais sont d'accords avec la Flandre, et je connais plus d'eurocrates qui parlent néerlandais que des francophones belges...
    ---
    Bizarre car tous les eurocrates que je connais sont aussi d'accord avec les Bruxellois, et j'en connais plus qui parlent le français que le flamand...
    nous ne vivons pas dans le même monde semble-t-il... :)
    -->
    Vous avez le choix de rester bête, nous on est obliger d'étudier :)
    --
    on peut étudier à vie et aussi rester bête à vie... comme dirait "confusius" la bêtise n'a pas d'âge limite :)

    --> À moi l'agent a repondu - en français bien sûr - "si vous voulez faire le PV en néerlandais vous l'écrivez vous-même, je ne le parle pas"
    ---
    bizarre car tous les policiers que j'ai croisé parlaient parfaitement le flamand.... Peut-être vivez vous dans un quartier à haut risque... où là peu de policiers flamands seraient parait-il volontaires.... c'est connu....


    Anonyme dit

    " À une autre occasion, plus récemment, un ami à moi a été agressé vers 2h du matin. Il est allé à la police, a refusé de parler en français et il a dû attendre jusque 5h30 pour l'arrivée du premier agent qui était capable de lui parler en néerlandais"

    --> bien fait pour sa tronche, s'il avait vraiment envie de service il se serait adapté, mais bon, typiquement flaminguant. Un peu comme vous avec votre carte d'identité que vous vouliez en flamand à la commune et qu'il vous a fallu attendre 2 semaines... Et après vous venez jouer les martyrs, laissez moi rire!


    Anonyme dit

    même à l'agonie, un flaminguant reste un flaminguant. Plutôt crever en martyr que de céder quoi que ce soit... Ne venez pas vous plaindre après!


    fluffy82 dit

    "l'article 4 parle seulement des langues reconnues administrativement par région...
    Nulle part il est précisé qu'il faut obligatoirement parler ces langues dans ces endroits.... "
    --> On peut aussi tourner les choses: si l'usage des langues est libre, vous n'avez pas le droit de refuser de me parler en néerlandais ;)

    "nous ne vivons pas dans le même monde semble-t-il"
    --> Visiblement...

    "bizarre car tous les policiers que j'ai croisé parlaient parfaitement le flamand"
    --> À 1000 Bruxelles, oui. J'ai aussi cette impression. Mais la situation décrite s'est passée à Ixelles (pourtant la même équipe policière...).
    Et même à Bruxelles: en février deux agents et trois pompiers sont venus chez moi pour une fuite d'eau, et des 5 un seul (un des pompiers) parlait un peu le néerlandais, avec un accent horrible (mais assez compréhensible).

    "Un peu comme vous avec votre carte d'identité que vous vouliez en flamand à la commune et qu'il vous a fallu attendre 2 semaines"
    --> Je vous rappelle que j'ai parlé en français avec la dame et que j'ai rempli tous les formulaires en français pour ne pas devoir attendre deux semaines.
    C'est après, quand ma carte était prête, qu'on a parcouru les donnés et que j'ai vu "langue de communication: français". Après tout une scène elle a - enfin - accepté de le changer. La carte même est restée en français. Heureusement, depuis octobre 2011 j'ai une nouvelle et cette fois-ci en néerlandais :D
    De toute façon, je le trouve inacceptable qu'un bête papier à remplir ne soit pas disponible en néerlandais, il suffit de l'imprimer... Inacceptable et illégal.

    "un flaminguant reste un flaminguant"
    --> Je ne suis pas flamingant... Je veux simplement que mes droits soient respectés autant que je respecte les droits des autres...


    FrancophoneDeFlandre dit

    La Flandre fiscalement plus avantageuse?

    Encore un mythe qui tombe!

    Ik ben in de rand geboren, zoals veel Franstaligen van mijn buurt ben ik naar Brussel verhuisd.

    Je suis né dans la périphérie bruxelloise et j'y ai toujours vécu mais j'ai toujours étudié à Bruxelles.

    J'ai quitté le rand pour venir habiter en zone libre à Bruxelles.

    Et la bonne surprise est que par rapport à la Flandre, les impôts bruxellois me remboursent un mois net de plus , ce que je n'a jamais connu en Flandre!


    fluffy82 dit

    "La Flandre fiscalement plus avantageuse?"
    --> Faut bien lire, cher "Francophone de Flandre"...
    Ce sont les étrangers - surtout des français - qui viennent s'installer en Belgique pour détourner les impôts de chez eux. Je n'ai pas parlé d'une différence entre Bruxelles et Flandre.
    D'ailleurs, ce n'est pas possible ce que vous dites, les impôts sont réglés par le fédéral, seulement la taxe d'habitation est communale (là ça ne m'étonne pas si vous payez moins à Molenbeek qu'à Dilbee, par exemple).

    Pourquoi ces français viennent habiter en flandre? parce que ils veulent garder une bonne connection avec leur pays (Thalys, Eurostar, ICE, aéroport,...) mais ils ne veulent pas habiter à Bruxelles même (trop de monde, sale, dangereux,...).


    Anonyme dit

    * fluffy82

    Pourquoi ces français viennent habiter en flandre? parce que ils veulent garder une bonne connection avec leur pays (Thalys, Eurostar, ICE, aéroport,...) mais ils ne veulent pas habiter à Bruxelles même (trop de monde, sale, dangereux,...).
    ---
    il y en a ???? ha bon je pensais qu'ils préféraient la capitale (proche de leur Paris) ou le brabant wallon nettement plus convivial que la brabant flamand...

    Bruxelles sale... oui c'est vrai vous y vivez parait-il.... :)


    Anonyme dit

    * fluffy82

    Et la bonne surprise est que par rapport à la Flandre, les impôts bruxellois me remboursent un mois net de plus , ce que je n'a jamais connu en Flandre!
    ---
    Acheter une maison en Flandre coutera moins cher... mais vivre en Flandre coute aussi nettement plus...

    moralité...

    je comprend pourquoi la Flandre se dépeuplera peu à peu.... dans un avenir proche


    Anonyme dit

    * fluffy82

    "bizarre car tous les policiers que j'ai croisé parlaient parfaitement le flamand"
    --> À 1000 Bruxelles, oui. J'ai aussi cette impression. Mais la situation décrite s'est passée à Ixelles (pourtant la même équipe policière...)
    ---
    Ixelles commune tranquille ha ha ha laissé moi rire..
    je comprend que les policiers flamands ne veulent pas y risquer leur vie...
    Au fait la police comme le militaire ne relèvent-ils pas du fédéral.... où chaque policier et/ou militaire devrait parler les 3 langues nationales.. car ils peuvent à tout moment servir de renfort à travers tout le pays....
    --> Visiblement...
    On peut aussi tourner les choses: si l'usage des langues est libre, vous n'avez pas le droit de refuser de me parler en néerlandais ;)
    ---
    c'est nul par marqué dans la loi.. et quand rien n'est précisé tout est autorisé...

    moi je dirais plutôt : je ne suis pas obliger de vous parler en néerlandais... comme vous n'êtes pas obligé de répondre en néerlandais... mais les documents officiels seront en néerlandais...en Flandre :)
    la loi c'est la loi respectez la....


    the_hex dit

    Anonyme (161), il n'est pas interdit de passer son texte dans un correcteur ,orthographie et essayer d'écrire en bon français. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est mieux.

    Quand au néerlandais, beaucoup de Surinamiens le parlent mieux que nombre de Flandriens.


    the_hex dit

    ... correcteur orthographique....
    Bref.

    Pourquoi beaucoup de Français choisissent-ils de vivre à Affligem, périphérie "néerlandophone"?

    - Parce que c'est moins cher que Bru City.
    - Pour éviter la décrépitude croissante de Bruxelles, entretenue par, et profitant aux, "élus" de Brussel, et au Vlomse Rat, place des Martyrs (!).
    - Parce que (question subsidiaire) c'est près d'une brasserie connue de l'Hexagone.

    - et surtout, parce qu'on ne leur bourre pas le mou, oops on ne les chipote pas, avec des questions linguistique, parce qu'ils ont de l'argent (notamment les eurocrates).

    Comme quoi,
    le prétexte linguistique et kultureel ne fait que dissimuler une basse question de fric. Même si mes ex-copains affiliés sPA et VLD le nient.

    Mes chers cousins, ignorez les vaines diatribes de l'entité fluffy qui n'est là que pour pourrir ce forum.

    Ne vous battez pas avec un cochon : il a tout l'amusement, vous ne récoltez que la boue.


    fluffy82 dit

    "mais les documents officiels seront en néerlandais...en Flandre :)
    la loi c'est la loi respectez la...."
    --> Tout à fait, respectez la: donnez moi mes papiers en néerlandais à Bruxelles (toute de suite, pas dans deux semaines) et envoyez les convocations électorales en néerlandais en Flandre :)

    "il a tout l'amusement, vous ne récoltez que la boue"
    --> C'est vrais que ça m'amuse de lire autant de conneries, mais vu les réponses des autres c'est plutôt moi qui prend la boue dans la gueule...


    Anonyme dit

    "Tout à fait, respectez la: donnez moi mes papiers en néerlandais à Bruxelles (toute de suite, pas dans deux semaines) et envoyez les convocations électorales en néerlandais en Flandre :)"

    --> allons allons fluffy, respectez là vous même, faciliteiten pour les communes du même nom, respectez vos minorités nationales et ne niez pas leur existence... les francophones ont tjs existé en belgique et en flandre, le nier est un mensonge http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sultats_des_recensements_linguistiques_par_arrondissement#R.C3.A9sultats_des_recensements_linguistiques


    Anonyme dit

    J'adore l'argumentation flamingante"Que dire des flandres qui nient l’existence même des centaines de milliers de francophones qui y vivent depuis toujours ..?"
    --> En 1960, moins que 5% de la population en Flandre (<30% dans les communes à facilités) était francophone. Si ils sont plus aujourd'hui, c'est parce qu'ils sont venus y habiter APRÈS les lois linguistiques.

    ... Combien y a t'il de flamands qui habitent le grand Bruxelles (soit 40 communes et 1.800.000 citoyens...)et qui y y habitaient AVANT les lois linguistiques..? MOINS DE 85.000 ... cqfd !


    Anonyme dit

    --> fluffy82 ... Vous voulez que je vous parle de tout l'argent qui est allé de la Flandre à la Wallonie après la guerre 40-45?

    Je vous prends au mot... OUI
    Nous allons bien rire ...

    Rappel 5 Ne venez plus avec une tentative avortée d'ouverture de voie aérienne en 1930 alors que l'aéroport de zaventem n'existait m^me pas en rêve ! (nous sommes toujours impatients... ;-)

    PS En 1939 les flandres n’existaient pas sauf le port d'anvers financé à bout de bras par Liège et ce, à son propre détriment ! Les flamins son ingrats


    the_hex dit

    Anonymes(s),
    Ignorez les propos de fluffy.

    Si l'auteur(e) de cet alias se sent persécuté(e) sur Francophone de Bruxelles, il/elle peut aller pleurer dans les rubriques du Nieuwsblaad.

    C'est quoi, d'aller chez les Polonais et se plaindre qu'on n'y parle pas (plus) russe?

    Marre de devoir subir des centaines de commentaires du (de la) même individu(e) chaque fois qu'on veut suivre la discussion.


    Anonyme dit

    * fluffy82 a dit...
    --> Tout à fait, respectez la: donnez moi mes papiers en néerlandais à Bruxelles (toute de suite, pas dans deux semaines) et envoyez les convocations électorales en néerlandais en Flandre :)
    ---
    Désolé... il n'est nullement préciser dans la loi qu'on doit tout recevoir tout de suite... pour mes nouvelles plaques je dois bien attendre un mois, pour mon passeport cela dépend si on veut cela prioritaire ou non... mais je dois aussi attendre, etc....
    Vous voyez vous n'êtes pas le seul à devoir attendre :)


    fluffy82 dit

    "respectez vos minorités nationales et ne niez pas leur existence"
    --> Tout à fait: respectez la minorité néerlandophone à Bruxelles et ne niez pas son existence.
    Respectez la majorité néerlandophone en Flandre et ne niez pas son existence.
    Respectez la constitution et ne niez pas son existence.

    "qui y y habitaient AVANT les lois linguistiques"
    --> La différence est que les néerlandophones qui se sont pas faits chasser de Bruxelles, y étaient de droit et y sont restés de droit. Les francophones qui refusent de parler le néerlandais en Flandre y sont venus après, donc n'ont pas de base juridique pour ce refus.
    Je sais que ce n'est pas votre opinion, mais je continue à dire que le non-respect d'une loi n'est pas une raison pour la changer. Les gens doivent respecter les lois, pas l'inverse.


    fluffy82 dit

    "C'est quoi, d'aller chez les Polonais et se plaindre qu'on n'y parle pas (plus) russe?"
    --> C'est l'inverse. Vous allez en Pologne en exigeant de parler le russe car c'est une langue importante et qu'il y a bcp de russes. Nous, on veut bien vous accueillir en Pologne, mais on veut que vous respectez qu'on parle polonais et pas russe. Un russe pourrait être servi en russe, si il le souhaite, mais dans toute situation un polonais doit être servi en polonais.

    "Désolé... il n'est nullement préciser dans la loi qu'on doit tout recevoir tout de suite"
    --> C'est ridicule. Il s'agit d'un bête formulaire à remplir, pas d'un document officiel comme un passeport ou une plaque. Qu'on doit attendre deux semaines pour la carte d'identité même, d'accord. C'est normal. Mais attendre deux semaines pour avoir un formulaire à remplir en néerlandais tandis qu'il est immédiatement disponible en français est inacceptable. Ce n'est pas un document officiel ni difficile à faire, il suffit de pousser sur le bouton "imprimer" sur l'ordinateur.


    Anonyme dit

    "les néerlandophones qui se sont pas faits chasser de Bruxelles, y étaient de droit et y sont restés de droit"

    --> Alors là mon pauvre ami, vous déraillez bel et bien... Qui s'est fait chasser de Bruxelles et par qui? J'attend une réponse! "y étaient de droit"? Non mais! Chaque citoyen belge a toujours le droit d'habiter où il veut quand même? Vous transposez le "walen buiten" ou "franse ratten..." aux francophones mais malheureusement pour vous, ce genre de pratique est réservée aux flamands. Nous n'avons aucun parti anti-flamand par exemple, pas même le FDF comme vous le sous entendez. Nous n'avons aucun bureau de délation en wallonie, nous ne vénérons pas des pro nazis et des collabos de l'histoire. Ne rêvez pas et acceptez simplement la déchéance de la flandre...


    Anonyme dit

    "Les gens doivent respecter les lois" --> faux, les lois doivent évoluer, regardez ceux qui appliquent la lapidation, ces lois sont d'une autre époque... Pareil pour les circulaires flamandes. La société évolue, les lois aussi.


    Anonyme dit

    Fluffy:

    les lois, c'est un comme le permis de conduire, certaines règles sont inflexibles et leur non respect entraîne des sanctions sérieuses. Les fautes graves et les autres. Il y a beaucoup de chance qui si lors d'un contrôle de police un de vos phares est défectueux, ce ne sera pas considéré comme une faute grave...

    Respecter une circulaire linguistique (même pas une loi) sans intérêt qui est en désaccord avec 90% de la population de la commune, vous pensez bien que tout le monde s'en cale. Votre rigidité vous rend ridicule à toute personne ayant un minimum de bon sens, ce qui n'est pas votre cas bien sur.


    Anonyme dit

    Moi ce qui me dérange chez ces flamingants c'est leur acquaintance avec les idées de la pire espèce, le nazisme, la collaboration...
    Quand Bart De Wever prétend que son grand-père, membre du VNV, condamné après-guerre, n’était pas un «collaborateur au sens propre», on comprend mieux le problème. Il y a brouillage. Quand Jan Peumans, N-VA également, défend ouvertement son oncle nazi contre des résistants qui étaient selon lui «lâches» et «assassins», l’espace public n’a plus à sa disposition la structure nécessaire pour gérer la Shoah en tant que tabou. Quand les hommages publics à des chefs nazis (Borms, De Clercq) ou à des Waffen SS pudiquement renommés «Oostfronters» («ceux du Front de l’Est») par le VNJ, la NSV, le Voorpost, etc., sont autorisés, et que le président du futur plus grand parti de Flandre qualifie «d’acte gratuit» les excuses du bourgmestre d’Anvers auprès des Juifs pour des rafles pour lesquelles l’administration de la ville a prêté sa police, comment peut-on encore structurer l’inconscient collectif flamand correctement ?


    Anonyme dit

    Qui connait Cyriel Verschaeve... Aucun flamand n'osera dire qu'il le connait ! La honte ou la lâcheté ? Ce nationaliste flamand qui discutait avec Himmler pour parler de la cause flamande ? Plusieurs rues rendent hommage à ce grand homme en flandre et notamment une rue qui porte son nom à quelques centaines de mètres du camp de breendonck. Cyriel verschaeve a alimenté en soldats flamands les SS... La honte ou la lâcheté ?


    Anonyme dit

    * fluffy82

    il suffit de pousser sur le bouton "imprimer" sur l'ordinateur
    ---
    Comme tous les frais sont maintenant scindés par communauté.... le fait de faire une impression pour un document en flamand à Bruxelles sur une imprimante et du papier payé par la communauté francophone pose clairement problème -> La communauté flamande ne voulant pas indemniser la communauté francophone... cela a comme conséquence qu'il faut obligatoirement envoyer votre demande à un poste administratif en Flandre pour qu'ils impriment ce fameux document avec le logo de la Flandre avec leur propre imprimante et propre papier... :)


    Anonyme dit

    Il est temps de dire STOP aux mensonges et aux manipulations flamandes. Peu importe si la flandre est assimilée à un petit facholand... Ce n'est pas de notre faute si leur nationalisme est nauséabond ! Vite le grand Bruxelles soit 35% du PIB belge 40 communes, 1.800.000 de citoyens dont moins de 250.000 souhaitent encore du flamand comme langue administrative... Les faits, toujours les faits ! Et les racistes osent encore demander le respect...Alors que les condamnations de la part de toutes les Instances Internationales continuent à pleuvoir...


    Anonyme dit

    "il faut obligatoirement envoyer votre demande à un poste administratif en Flandre pour qu'ils impriment ce fameux document avec le logo de la Flandre avec leur propre imprimante et propre papier..."

    --> encore mieux, envoyer d'abord une demande (en français, langue de la majorité) à la ville de Bruxelles pour recevoir CE document en flamand pour que la ville de Bruxelles puisse faire la demande à la communauté flamande exceptionnellement. On appellerait ça euh... la circulaire Maingain? Qu'en pensez vous? ;)


    fluffy82 dit

    "les lois, c'est un comme le permis de conduire"
    --> Tout à fait. Pourquoi les lois ne sont pas respectés à Bruxelles et dans la périphérie alors?

    "Respecter une circulaire linguistique (même pas une loi)"
    --> Le fameux circulaire n'a fait rien que répéter ce qui est déjà dans la loi. Il ne prétend pas d'avoir une valeur législative quelquonque. Mr Peeters a fait le constat que certaines lois ne sont pas respectées et a rappelé la population par moyen d'un circulaire que les lois sont là pour être respectées.

    "leur acquaintance avec les idées de la pire espèce, le nazisme, la collaboration"
    --> Mais vous vous prenez pour qui, vous? En insultant les flamands avec des mensonges pareils, c'est plutôt vous le "raciste" et le "fasciste"...

    "Il est temps de dire STOP aux mensonges et aux manipulations flamandes."
    --> Il est aussi temps de dire STOP aux mensonges et aux manipulations francophones. Chaque jour je retombe dans le délire en lisant les conneries et les commentaires limite racistes sur ce site...
    Pour commencer les 250.000 néerlandophones de la périphérie... À Dilbeek et Bruxelles seul il y en a déjà plus que ça! Mais je sais que vous aimez recopier la même phrase 20.000 fois... ça commence à être pénible, je sympathise avec vous. ça fait mal, être ridicule? (et avant que quelqu'un réponde: non, je ne le sais pas moi-même :P)

    "encore mieux, envoyer d'abord une demande (en français, langue de la majorité) à la ville de Bruxelles pour recevoir CE document en flamand"
    --> Eh ben c'est comme ça que ça marche en Flandre et en Wallonie... Avec la différence que les francophones en Flandre ne veulent pas faire la demande et veulent être traités hors de la loi, que que les néerlandophones en Wallonie se sont adaptés qu'ils utilisent les formulaires en français, comme ils devraient...
    Malheureusement pour vous le néerlandais est une langue officielle à Bruxelles et recevoir ce document en néerlandais n'est donc pas "une exception".


    Anonyme dit

    "Malheureusement pour vous le néerlandais est une langue officielle à Bruxelles et recevoir ce document en néerlandais n'est donc pas "une exception"
    --> ben justement, si et vous venez de le découvrir on dirait...


    Anonyme dit

    "les néerlandophones en Wallonie se sont adaptés qu'ils utilisent les formulaires en français"

    --> les nl en wallonie ont leurs facilités et c'est tout. On n'a pas inventé de circulaire pour les emmerder. "Wallonie, terre d'accueil" comme on dit, et pas "welkom in onze vlaaaaaamse gemeente waar vlamingen thuis zijn". Saisissez?


    Anonyme dit

    "les lois, c'est un comme le permis de conduire" Tout à fait. Pourquoi les lois ne sont pas respectés à Bruxelles et dans la périphérie alors?"

    --> vous sortez ma phrase de son contexte. Vous savez, je vous souhaite de tomber sur un flic zélé comme vous pour contrôler votre voiture. S'il veut vous emmerder, il trouvera toujours quelque chose hors la loi. C'est exactement ce que vous faites, c'est la personne que vous voulez être, dommage pour vous.


    the_hex dit

    Restons dans le sujet.
    ... citons
    Maurice Maeterlink (dramaturge)
    Emile Verhaeren (écrivain)
    Emil Claus (peintre)
    ...francophones.
    +
    Arno
    Axelle Red
    hertog/comte Eddy Merckx
    Genevieve de Craene
    ... bilingues.

    Et y'en a qui continuent de perdre leur temps avec juvrouw Fluffie?
    ...maar googlen/y'a qu'à googler.


    Anonyme dit

    Ce n'est pas de notre faute si leur nationalisme est nauséabond ! Vite le grand Bruxelles soit 35% du PIB belge 40 communes, 1.800.000 de citoyens dont moins de 250.000 souhaitent encore du flamand comme langue administrative... Bruxelles 19 communes 55.000 flamands et Dilbeek 25.000 = 80.000 ! Moins de 5.000 flamands de dilbeek ont des parents qui vivaient à Dilbeek, les autres sont des immigrés !


    fluffy82 dit

    "S'il veut vous emmerder, il trouvera toujours quelque chose hors la loi."
    --> Quand votre voiture est dans les normes, y a pas de soucis. Quand vous respectez les loi, y a pas de soucis. C'est simple, non?

    "... citons"
    --> allons-y :)

    Maurice Maeterlink (dramaturge)
    --> A commencé sa carrière comme avocat en... néerlandais! (ce qui était rare à cette époque)

    Emile Verhaeren (écrivain)
    --> S'appellant "Emile" et pas "Émile", frère de Leo et Maria, ayant eu une éducation en néerlandais et étant bon ami avec Georges Rodenbach, j'ai dès grandes doutes qu'il était francophone... Il a écrit en français, certes, mais plutôt comme Conscience: des livres en français vendent mieux...

    Emil Claus (peintre)
    --> A appris le français quand il faisiat son stage de boulanger à Lille. Il a appellé sa maison "Zonneschijn". Francophones? Hahaha :)

    "Arno
    Axelle Red
    hertog/comte Eddy Merckx
    Genevieve de Craene
    ... bilingues."
    --> Même un néerlandophone qui parle très bien français reste néerlandophone...
    (je dis "parle bien", mais Arno parle comme un paysan, les français trouvent qu'Axelle a un fort accent, Eddy Merckx je n'ai jamais entendu parler en français donc je ne sais pas et Geneviève je ne sais même pas qui c'est)


    Anonyme dit

    Verhaeren est né à Saint-Amand (Saint-Amands en Belgique), au bord de l'Escaut, dans une famille aisée où on parlait le français, tandis qu'au village et à l'école régnait le flamand de village. Il fréquenta d'abord l'internat francophone Sainte-Barbe, tenu par des jésuites à Gand, puis il étudia le droit en français dans la vieille université de Louvain. Chaque semaine, l'écrivain socialiste Edmond Picard tenait à Bruxelles un salon où le jeune Verhaeren put rencontrer des écrivains et des artistes d'avant-garde. C'est alors qu'il décida de renoncer à une carrière juridique et de devenir écrivain. En 1891, il épousa Marthe Massin, peintre connue pour ses aquarelles, dont il avait fait la connaissance deux ans plus tôt, et s'installa à Bruxelles. Son amour pour elle s'exprime dans trois recueils de poèmes d'amour : Les Heures claires, Les Heures d'après-midi et Les Heures du soir.

    Il était ce que les flamingants haïssent le plus, un francophone de flandres, un mauvais flamand selon eux ! Ce n'est pas de notre faute si leur nationalisme est nauséabond !


    Anonyme dit

    Né à Gand, Maurice Maeterlinck est l'aîné d'une famille de trois enfants, bourgeoise, catholique, conservatrice et francophone. Après des études au collège Sainte-Barbe (un fief francophone) de Gand, Maeterlinck publie, dès 1885, des poèmes d’inspiration parnassienne dans La Jeune Belgique. Il part à Paris où il rencontre plusieurs écrivains qui vont l'influencer, dont Stéphane Mallarmé et Villiers de l’Isle-Adam.
    En 1921, il signe un manifeste contre la flamandisation de l’Université de Gand...
    Il était ce que les flamingants haïssent le plus, un francophone de flandres, un mauvais flamand selon eux ! Ce n'est pas de notre faute si leur nationalisme est nauséabond !


    Anonyme dit

    Émile Claus naquit à Vive-Saint-Éloi, petit village des Flandres sur les bords de la Lys, seizième enfant d'une famille de commerçants ruraux en 1849. Peintre, figure la plus brillante du luminisme.
    Très certainement un flamand parlant le flamand comme langue maternelle ce que ne l'empêche pas d'avoir un talent et une ouverture aux autres ...
    Il était ce que les flamingants haïssent le plus, un mauvais flamand selon eux ! Ce n'est pas de notre faute si leur nationalisme est nauséabond !


    Anonyme dit

    Axelle Red est née Fabienne Demal le 15 février 1968 à Hasselt, en Flandres dans le nord de la Belgique. Flamande francophone élevée dans un environnement néerlandophone, elle parle et chante dans les deux langues. Ses parents la bercent au son des grands artistes de soul music et entre autres d'Aretha Franklin qui restera une de ses idoles.
    Elle est ce que les flamingants haïssent le plus, une francophone de flandres, une mauvaise flamande selon eux ! Ce n'est pas de notre faute si leur nationalisme est nauséabond !

    fluffy82 tes mensonges, tes contre vérités tes manipulations sont le reflet d'une personnalité lourde marquée par une éducation déficiente. Tu es à plaindre mon grand !


    Anonyme dit

    Le baron Edouard Louis Joseph Merckx est néerlandophone par son père et francophone par sa mère... À l'école, il travaille sérieusement jusqu'en troisième d'études menées en français ... Son fils est francophone parfait bilingue et très bon cycliste comme son père !
    Il sont ce que les flamingants haïssent le plus, des francophones de flandres, de mauvais flamands selon eux ! Ce n'est pas de notre faute si leur nationalisme est nauséabond !


    Anonyme dit

    Au fait, c'est qui Genevieve de Craene..?


    fluffy82 dit

    "Emile Verhaeren"
    Fils d’une famille commerçante aisée, il appartient à la classe bourgeoise de ce village sur l’Escaut. Au sein de la famille, la langue véhiculaire est le français, mais avec ses camarades de classe de l’école communale et les habitants de Saint-Amand, il recourt au dialecte local.
    Chez les jésuites le néerlandais était interdit (= impérialisme français) et c'est là qu'il devient 100% francophone.

    "Maurice Maeterlinck"
    Daar hij in een Franstalig milieu opgroeide, schreef hij ook in die taal, maar dat wil niet zeggen dat hij geen Nederlands kende of het Nederlands ongenegen was. Zo pleitte hij als jonge advocaat in het Nederlands, wat toen nog uitzonderlijk was. Een van zijn zeer goede vrienden was Cyriel Buysse, met wie hij zelfs regelmatig Gents praatte. En Marnix Gijsen vertelde dat Maeterlinck Frans met een Gents accent sprak.
    (cette partie a bizarrement été enlevée de la version en français de Wikipédia...)

    du site "100 ans Maeterlinck":
    Zijn opmerkelijke vriendschap met een van de meest voor­aan staande Nederlandstalige schrijvers, Cyriel Buysse, is een andere aanwijzer van het belang dat Maeterlinck hechtte aan de taal en de cultuur van zijn land van herkomst.

    "Emile Claus"
    Although father Claus allowed him to take drawing classes, he did not fancy an artist's career for his son. Instead, he sent Emile as a baker’s apprentice to Lille (France). Emile learned French there but the job of a baker clearly did not appeal to him.
    (...)
    On 14 June 1924, Claus died at Astene. His last words were: “Bloemen, bloemen, bloemen …”

    "Axelle Red"
    Axelle Red , de son vrai nom Fabienne Demal, est une chanteuse et auteur compositeur interprète belge, flamande d' expression française (mais néerlandophone de langue maternelle ) née le 15 février 1968 à Hasselt en Belgique.

    "Eddy Merckx"
    Comme j'ai indiqué ci-dessus, chaque personne n'a qu'une langue maternelle. Même si un néerlandophone parle parfaitement le français, il reste néerlandophone...


    Anonyme dit

    Maurice Maeterlinck ...
    En 1921, il signe un manifeste contre la flamandisation de l’Université de Gand...
    "Comme j'ai indiqué ci-dessus, chaque personne n'a qu'une langue maternelle." La langue Maternelle d'Eddy c'est le Français ...cqfd !
    Et très rigolo ta remarque sur "Emile Claus"... Personne ne nie qu'il était flamand avec comme langue maternelle le flamand !
    Et pour Fabienne Demal son père et sa mère son francophones mais en flandre c'est un crime d'être francophone.... Donc nous sommes parfais bilingues, les seuls d'ailleurs !
    fluffy82 C'est pas les francophones qui sont nationalistes et racistes. Ce ne sont pas les francophones qui nient leur minorité intellectuelle éventuellement issue d'une autre culture.... Ce ne sont pas les francophones qui sont condamnés par toutes les Instances Internationales...


    Anonyme dit

    Détournements flamands... fluffy82 monte au créneau pour dénoncer le budget colossal de la future gare d'Ostende (150 millions), pour fustiger les sommes élyséennes englouties par le nouveau Palais de Justice de Gand (montant encore provisoire : 155 millions), ou pour dénoncer celles - pharaoniques - dépensées pour la construction du nouveau village des Schtroumphfs (Palais de Justice d'Anvers, 283 patates)...

    Dans le même temps, le Palais de Justice de Bruxelles va prochainement nous tomber sur la gu.eu.le mais ne reçoit qu'un budget global d'entretien-rénovation de ... 2 millions par an, que Ben Weyts qualifiait naguère de "gaspillage"...


    Anonyme dit

    "Emile Verhaeren" Le pauvre flamand brimé... Tellememnt brimé qu'il adore cela en étudiant en français, en épousant une francophone, un mentor francophone et choisissant de vivre en français... Bref un très mauvais flamand pour les flamingants qui préfèrent de bons boers à l'éducation déficiente à des intellectuels qui savent réfléchir ! Bref tout à fait les nationalistes flamingants...


    fluffy82 dit

    "La langue Maternelle d'Eddy c'est le Français"
    --> La langue maternelle n'est pas forcément la langue de ta mère. Vous cherchez à tourner tout dans votre avantage...
    Mais, ça reste un fait que - si vous dites qu'il a fort travaillé à l'école pour atteindre un bon niveau de français - qu'il n'est pas francophone.

    "Et très rigolo ta remarque sur "Emile Claus"... Personne ne nie qu'il était flamand avec comme langue maternelle le flamand ! "
    --> Si, il était dans la liste de "francophones".

    "C'est pas les francophones qui sont nationalistes et racistes."
    --> C'est clair des réactions sur ce site... Ou pas.

    "Ce ne sont pas les francophones qui sont condamnés par toutes les Instances Internationales..."
    --> Pas les néerlandophones non plus... Un CONSEIL a exprimé son AVIS sur la situation et a dit qu'il faut VEILLER que ça ne dégénère pas. Ce n'est pas une conviction.
    en plus, ce n'étais que l'avis d'une bande de francophones... Demandez à une équipe des pays-Bas, l'Allemagne ou la Suède et le résultat sera l'opposé.

    "la future gare d'Ostende (150 millions)"
    --> C'est la SNCB qui paie en partie, la ville d'Ostende une autre partie. De toute façon, vous avez eu Charleroi et Liège, non?

    "le Palais de Justice de Bruxelles va prochainement nous tomber sur la gu.eu.le mais ne reçoit qu'un budget global d'entretien-rénovation de ... 2 millions par an"
    --> L'état de ce bâtiment est tellement grave qu'une restauration n'est quasi plus possible. Le budget est là, ils savent juste pas quoi faire avec parce que n'importe ce qu'on fera, ça va coûter plus cher après...

    "Le pauvre flamand brimé"
    --> C'est génial comment vous insultez les néerlandophones, vous les appelez des cons, des paysans, des fascistes etc mais en faisant ça ce n'est que vous même qui êtes le gros con.
    Vos répliques preuvent ce que les néerlandophones rapprochent à tous les francophones de notre pays: un manque de respect pour les autres et un sentiment de supériorité mal-placé.


    Anonyme dit

    * fluffy82

    C'est génial comment vous insultez les néerlandophones, vous les appelez des cons, des paysans, des fascistes etc mais en faisant ça ce n'est que vous même qui êtes le gros con.
    ---
    pas tous mais certains... surement :)
    cons... on l'est ou on ne l'est pas... personne n'est parfait :)

    paysan... est-ce une insulte qu'on parle de vos origines ....

    faschistes... il n'y a que la vérité qui blesse... prouvez donc que certains flamands ne le sont pas... :)
    -->
    Vos répliques preuvent ce que les néerlandophones rapprochent à tous les francophones de notre pays: un manque de respect pour les autres et un sentiment de supériorité mal-placé
    ---
    Le flamand a toujours souffert d'un complexe d'infériorité... on y peut rien c'est dans vos gênes...
    il y a autant à dire du côté des flamands....


    fluffy82 dit

    "prouvez donc que certains flamands ne le sont pas."
    --> caractéristiques du "fascisme":

    * autoritaire
    * nationaliste
    * militariste
    * recours à la violence
    * ne croit pas à l'égalité des êtres humains
    * s'appuyant sur un pouvoir fort au service d'une classe humaine dominante
    * la persécution d'une classe ennemie chargée de tous les maux

    J'en vois qu'un qui s'applique - un peu - à la Flandre, et c'est le nationalisme.
    Par contre, les francophones sont beaucoup plus autoritaire, ils ne respectent pas l'égalité des néerlandophones à Bruxelles et la périphérie, ils veulent avoir tout le pouvoir, ils persécutent les néerlandophones et ils disent que tous les flamands sont des gens mauvais.
    Avec quatre caractéristiques contre un, je peux donc conclure que les francophones sont plus fascistes que les néerlandophones :)


    Anonyme dit

    * Fluffy82

    Avec quatre caractéristiques contre un, je peux donc conclure que les francophones sont plus fascistes que les néerlandophones :)
    ---
    vous prétendez mais il n'y a rien comme preuve par contre côté Flandre il y en a à la pelle...

    * autoritaire
    oui (La Flandre a voté contre une autre communauté pour imposer sa loi si ce n'est pas de l'autoritarisme c'est quoi :)
    * nationaliste
    NVA,.... tout pour la Flandre...
    * militariste
    oui (vous voulez des noms)
    * recours à la violence
    oui (vous voulez voir les pv)
    * ne croit pas à l'égalité des êtres humains
    Oui
    * la persécution d'une classe ennemie chargée de tous les maux

    oui (dans les stades, dans la presse flamande)
    ....

    J'en compte au moins 6 d'avérés côté Flandre contre à peine un côté francophone...

    Venant d'un activiste comme vous... il est normal que vous renier la vérité.... n'est-ce pas....:)