Comment la pressothérapie peut-elle améliorer la santé ?

0
64

La pressothérapie est une technique de drainage veino-lymphatique qui vise à améliorer la circulation sanguine et lymphatique, à soulager les phénomènes de jambes lourdes et de rétention d’eau. Elle est utilisée pour traiter divers troubles circulatoires, lymphœdèmes, cellulite, bourrelets localisés et jambes lourdes. Cette thérapie est notamment recommandée pour les sportifs souhaitant accélérer leur récupération après l’effort.

Les bienfaits de la pressothérapie

La pressothérapie offre plusieurs avantages pour la santé et le bien-être, notamment :

  1. Amélioration de la circulation sanguine  : Elle favorise le retour veineux et lymphatique, permettant une meilleure circulation dans les veines des membres inférieurs.
  2. Apaisement des tensions  : La pressothérapie aide à réduire les toxines et l’excès d’eau dans le corps , ce qui permet d’éliminer les jambes lourdes et de rétention d’eau.
  3. Atténuation de la cellulite  : La thérapie élimine les adipocytes, les œdèmes et draine les toxines, notamment l’aspect peau d’orange sur les zones concernées.
  4. Récupération rapide et lutte contre la fatigue  : La pressothérapie favorise la circulation sanguine dans les veines des membres inférieurs après l’effort, permettant aux sportifs de ne plus ressentir de gonflements ni de sensation de jambes lourdes.
  5. Cicatrisation musculaire et guérison des entorses et des élongations  : Elle aide à la cicatrisation musculaire et à la guérison des entorses et des élongations, à condition de consulter un médecin traitant avant d’utiliser cette thérapie sur ces types de blessures.
  6. Amélioration de la tonicité de la peau  : En stimulant la circulation sanguine, la pressothérapie favorise le renouvellement des cellules et le raffermissement de la peau.

La réalisation d’une séance de pressothérapie

Pendant une séance de pressothérapie, le patient est allongé sur le dos et ses jambes sont légèrement surélevées. Les équipements de pressothérapie, tels que les bottes pour les jambes, sont enfilés sur les différentes parties du corps. Les dispositifs gonflent et se dégonflent grâce à un compresseur à air, avec des pressions plus ou moins fortes, de façon continue ou séquentielle selon l’effet désiré sur les zones ciblées. Une séance de pressothérapie dure environ 20 à 30 minutes et est totalement indolore.

Les contre-indications et précautions

La pressothérapie présente certaines contre-indications et précautions à prendre en compte :

  • Tout signe d’infection ou d’inflammation dans les membres inférieurs (jambe rouge qui suinte, abcès, plaies ouvertes).
  • Phlébite, hypertension non traitée, thrombose veineuse ou troubles cardiaques sévères.
  • Varices bien marquées, mais pas les varices légères ou les varicosités qui sont compatibles avec une pressothérapie.

Quel est le coût d’une séance de pressothérapie ?

Le coût d’une séance de pressothérapie est variable selon le praticien, le type de soin et le nombre de séances.

Comptez en moyenne :

  • 30 à 50€ la séance chez un kinésithérapeute (remboursée en partie par la sécurité sociale sous certaines conditions)
  • 40 à 80€ la séance en institut ou centre esthétique
  • 150 à 250€ les 10 séances en cure d’attaque

Certains praticiens proposent des offres avantageuses pour des cures de plusieurs séances ou dans le cadre d’un abonnement mensuel.

Il est également possible de s’équiper d’un appareil de pressothérapie à domicile pour un investissement de départ plus conséquent (à partir de 1000€) mais un coût moindre à l’usage.

Conclusion

La pressothérapie est une technique efficace pour améliorer la circulation sanguine et lymphatique, soulager les phénomènes de jambes lourdes et de rétention d’eau. Elle offre de nombreux bienfaits pour la santé et le bien-être, notamment l’amélioration de la circulation sanguine, l’apaisement des tensions, la réduction de la cellulite, la récupération rapide et la cicatrisation musculaire. Cependant, il est important de prendre en compte les contre-indications et précautions avant de commencer une série de pressothérapies .