Que faire pour ne pas subir les affres des inondations ?

0
482

En Europe, le quart de la population vit dans des zones susceptibles d’être inondées. Inutile de rappeler les récents épisodes et leur dégât. Pour une fois qu’un phénomène aussi dévastateur n’est pas du fait de l’homme, mais relève plutôt d’un mouvement naturel, il convient de réfléchir. Même si l’homme de manière individuelle ne peut pas avoir un effet sur l’arrivée ou non de l’inondation, il peut néanmoins prendre un certain nombre de précautions pour en limiter les dégâts. Voici donc un article qui vous explique la conduite à tenir en cas d’inondation pour éviter d’en faire les frais.

Connaître les différents types d’inondations


Les inondations sont un phénomène naturel et peuvent survenir à n’importe quel moment, mais il faut savoir également qu’il en existe de plusieurs types. Maitriser les différences aguerrit sur la manière de se préparer. Dans un premier temps donc, il existe les inondations dues aux crues torrentielles. Ici, il s’agit d’une forme violente d’inondation qui survient après de violentes averses. L’eau monte alors rapidement et plus de puissance (ce type d’inondations peut tuer des gens).

Dans un second temps, il existe des inondations qui sont causées par le débordement des cours d’eau en plaine. On classe ici aussi les cas de remontées de la nappe phréatique. De telles inondations sont caractérisées par une montée lente et prévisible des eaux et ne donnent presque jamais lieu à des décès.

D’autres part, il y a aussi les inondations dues aux fortes pluies successives et au sol qui se trouve dans l’incapacité d’absorber toute l’eau déversée. Pour finir, il y a les inondations liées à la submersion marine dont les phénomènes météorologiques tels que la tempête et le cyclone sont à la base.

S’informer à temps pour prendre les bonnes décisions


Le comportement idéal à avoir face à une inondation est de s’informer très tôt pour savoir quoi faire. Pour protéger sa maison des inondations, il faut contacter sa mairie pour connaître l’historique de votre zone d’habitation en ce qui concerne les inondations. Vous devrez chercher à savoir si vous vivez dans une zone inondable, si l’eau monte rapidement et à quel niveau elle peut monter.

Il faut également chercher à savoir si l’inondation dure longtemps habituellement dans cette zone et si elle donne lieu à beaucoup de courant. Il est important de prendre cette étape au sérieux, car les inondations peuvent créer de très gros dommages dans la vie d’une famille. Découvrez dans l’article Inondations et pauvreté : des sinistres qui se superposent de plus amples détails sur le fait.

Suivre les informations

Il existe des zones où les organes de presse télévisée ou de la radio diffusent les informations par rapport aux aléas climatiques avant que ceux-ci ne surviennent. Vous aurez donc la possibilité d’anticiper les faits en étant au parfum de l’information.

Prendre connaissance des consignes et les appliquer

Lorsque vous vivez dans une zone inondable, vous devez prendre connaissance du type d’inondation qui y prévaut. Suite à cela, vous pourrez vous informer sur les consignes à respecter face à un tel phénomène. Il existe plusieurs consignes spécifiques à certains types d’inondations et il vous faut prendre connaissance de celles qui concernent le type d’inondation de votre zone d’habitation.